Accéder à la liste complète des stages conventionnés

APAXXDESIGNS HYERES — Techniques pratiques de composition à l'image

Mots-clés associés : Auteurs de musique et de chorégraphie - auteurs de musique et de chorégraphie

Publié le 22/11/2019 — Produit n° 222568 — Code interne : A1

Cette formation fera découvrir les techniques de composition utilisées dans l'industrie du film et de la télévision US, basé sur un vocabulaire musical non tonal. A l'issue du stage, vous serez capables de composer une musique réellement originale sur les 3 grands types de scènes: Neutral suspense, Under dialogue, et Poursuites (Chases)

Informations générales

Identification du stage

:

Compositeurs qui souhaitent enrichir leur technique de composition en apprenant les techniques de conceptualisation, d’écriture, et de production en usage dans l’industrie du film aux US.

:

•Etre à l’aise avec la notation musicale.
•Avoir déjà une bonne expérience de la composition.
•Posséder de bonnes notions de création en MAO (Musique assistée par ordinateur).

:

• Composer une musique réellement originale à l’émotionnel maîtrisé en maitrisant un langage musical spécifique à la composition à l’image, basé sur l’hexacorde et la notion de centre harmonique, plutôt que sur la relation entre les degrés.
• Savoir analyser une scène et argumenter avec un réalisateur ou un chargé de production.
• Savoir « spotter » une scène (définir les points importants de la scène du point de vue narratif).
•Savoir écrire les trois grands types de scène (hors thèmes et génériques): Neutral suspense, Under dialogue, et Chases (poursuites).

  • Du 03/02/2020 au 07/02/2020
    Réf. Afdas : 1970570

35h (5 jours - 35.0h/semaine)
PARIS 11 (Ile-de-France)
4 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


HENNEQUIN Jean-Louis — 0143577551
training@apaxxdesigns.com
www.apaxxdesigns.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Programme de la formation

Introduction

Composer pour le film n’est pas la même chose que composer une chanson ou une pièce instrumentale: la narration prime sur la musique, et le compositeur doit comprendre les différences avec sa façon habituelle de travailler.

  • La musicale tonale et ses « limites »
  • Les besoins spécifiques de la musique de film
  • Les différents types de cues
  • L’importance de la narration scénaristique
  • Le dialogue avec le réalisateur

Conceptualiser la musique d’une scène

La première étape quand on commence à travailler sur un film, une série ou un vue (scène) isolé, c’est comprendre la scène pour conceptualiser la musique.

  • Visionner et comprendre la scène
  • Déterminer le type de scène
  • Eléments psychologiques
  • Non-dits et sous-entendus éventuels

Esquisser la composition

Cette étape nous permet de nous confronter tout de suite au vocabulaire de l’Environnement Harmonique, issu de l’Hexacorde, et à la notion de centre harmonique, par opposition à la musique tonale basée sur l’enchainement des degrés et des fondamentales des accords.

  • Composer sa première ébauche de mélodie modale à 6 degrés
  • Comprendre les rapports de quintes et la notion de centre harmonique
    • Développer la future palette sonore en développant l’hexacorde
    • Analyse du contenu des intervalles
    • Création des “sons harmoniques”
    • Fausses tonalités et hexacorde simplifié
    • Comprendre l’impact du contenu de l’hexacorde sur la narration musicale

Atelier pratique: Composer une mélodie en justifiant le choix du mode et en comparant avec le travail des autres stagiaires.

Premier Spotting

Le spotting consiste à relever tous les éléments notables d’une scène sous forme d’une liste (Cue List) avec les time codes correspondants: Cadrages, points de montage, dialogue, évènements narratifs, etc… ces éléments seront ensuite reportés sur le score à l’étape du Score Layout. Cette série d’exercices est basé sur une scène simple et courte, du type Neutral Suspense.

  • Lister les évènements sur une feuille de Cue (fournie) ou un tableur (fourni)
  • Décider du point de « Music Starts » et « Music Ends »
  • Décider du point de « Music Stops »
  • Quelques erreurs classiques à éviter

Choisir un tempo

Avant de pouvoir synchroniser la musique avec l’image, il va falloir décider d’un tempo. On peut se servir du Click Book ou de son ordinateur

  • Choisir le tempo est d’abord un choix musical (choix approximatif)
  • Utiliser le Click Book pour confronter le spotting avec le tempo
  • Eviter les collisions image/musique
  • Méthode utilisant un ordinateur

Premier Score Layout

Une fois la décision du tempo prise, on va reporter les indications du Cue List sur la partition. On va pouvoir ainsi se concentrer sur la composition en ayant tous les éléments du film sous les yeux en un même endroit: sur la partition.

  • Report des éléments de spotting sur la partition
  • Réflexion sur la composition

Développer la composition du Cue

  • Atelier pratique: Composer un cue à un seul instrument à base de l’hexacorde créé au début du travail de recherche sur cette scène.
  • Evaluation des différents choix
  • Apprendre à utiliser silences, respirations et nuances dans la composition
  • Tester l’importance du placement rythmique sur l’image
  • Erreurs à éviter

Le neutral suspense

Etre capable de développer une musique non descriptive mais capable d’évolution est tout l’intérêt de l’environnement harmonique. Cette technique trouve tout son sens dans la composition de ce qui fait l’essentiel de la composition d’un score moderne: les scènes neutres - le Neutral suspense.

  • Quand utiliser le neutral suspense ?
  • Rester neutre sans être statique
  • Utiliser toutes les ressources pour créer une évolution
  • Déployer l’hexacorde et les sons pour harmoniser
  • Ajouter une deuxième voix
  • Utiliser les centres harmoniques pour le contrôle émotionnel

Atelier pratique: « The Hours »

L’under Dialogue

Evolution du Neutral Suspense, l’under dialogue intègre une difficulté supplémentaire: le respect du Drama dans la composition musicale.

  • Spotting spécifique aux scènes de dialogue
  • Mixer la scène au moyen de l’écriture
  • Comment laisser le drama au premier plan ?
  • Choix de timbres propices à l’under dialogue
  • Atelier pratique: « Alias »

Les poursuites et scènes d’action

Les scènes d’action sont souvent longues et demandent un développement plus poussé que les scènes plus courtes, car elles demandent plus de progression. Plusieurs éléments de vocabulaire musical seront donc ajoutés à notre palette musicale.

  • L’épine dorsale des scènes d’action: les motifs
  • Faire évoluer un motif pour éviter de moduler
  • Timbres, spatialisation, highlighting
  • Gérer les scènes longues
  • Le tempo des scènes d’action
  • Erreurs courantes

Atelier pratique: « Le Secret de la Pyramide »

Révision des acquis de la semaine

  • Remise d’un support de cours complet reprenant les différentes techniques et trucs et astuces étudiés pendant la semaine.
  • Bilan du stage
  • Evaluation de la formation par les stagiaires

Planning d'une journée type

La journée est rythmée par une suite de présentation techniques et théoriques, immédiatement mises en application par des exercices pratiques imposés. Le temps consacré à la composition est important sur une journée, et les travaux des apprenants sont discutés à la fin de chaque exercice. Chaque matin, le programme de la journée est exposé de façon à donner une vision d'ensemble des acquis à maîtriser à la fin de la journée. Un récapitulatif de fin de journée est effectué chaque jour pour finir de délimiter les sujets étudiés au cours de la session.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Chaque stagiaire a un Mac équipé de Logic pro et de modèles de projets comprenant un instrumentarium imposé pour chaque exercice. Le travail d'écriture se fait sur papier pour être ensuite réalisé sur ordinateur. Feuilles de scores, crayons et gommes sont fournis.Chaque exercice doit être réalisé individuellement par les apprenants, qui sont secondés dans leur réalisation par le formateur.

Supports fournis aux stagiaires

Cours complet sur notre LMS, iPads à disposition de chaque stagiaire tout au long de la formation. Pdf résumant le cours remis en fin de stage. Carnets de notes fournis, ainsi qu'exemples musicaux en format mp3.

1 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

Le dernier jour est consacré à la création d'un cue faisant appel aux techniques étudiées pendant la semaine et qui sert d'évaluation au formateur pour diriger le stagiaire vers des axes de progression, et souligner les acquis.

Formateurs

Jean-Louis HENNEQUIN Musicien - Producteur - Apple Mentor Trainer Logic Pro X