Revenir à la liste

CINE SYSTEME — Formation du réalisateur : la caméra dans la mise en scène

Mots-clés associés : Auteurs du cinéma et de l'audiovisuel - auteurs du cinéma et de l'audiovisuel

Publié le 09/12/2019 — Produit n° 223210 — Code interne : A1

Être capable de mettre l’éventail artistique de la caméra au service de son film, en collaboration avec l’équipe image : savoir formuler ses idées d'images avec la notion des moyens à mettre en œuvre pour y parvenir, dialoguer en termes précis avec son équipe, établir son découpage technique.

Informations générales

Identification du stage

:

Artistes comédiens et techniciens du cinéma et de l'audiovisuel.
Scénaristes cinéma et audiovisuel ayant une expérience de tournage.

:

Avoir un projet de réalisation audiovisuelle. Expériences de tournages (cinéma, audiovisuel) à des postes techniques ou artistiques, et/ou connaissance de l'écriture pour l'écran.
Cinéphilie affirmée.

:

Objectif de l’atelier : Être capable d'établir un découpage technique d'après un scénario, conforme aux pratiques courantes de la production.
· En préparation : en tant que réalisateur, formuler ses idées d'images avec la notion des moyens à mettre en œuvre pour y parvenir, notamment autour de la prise de vues.
· En tournage : dialoguer en termes précis avec son équipe technique et réaliser ainsi un gain de temps, de productivité et d'accomplissement artistique.

  • Du 06/07/2020 au 25/07/2020
    Réf. Afdas : 1970760
  • Du 23/03/2020 au 11/04/2020
    Réf. Afdas : 1970757

82h (15 jours - 30.0h/semaine)
SAINT-DENIS (Ile-de-France)
4 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Hélène DE ROUX — 0684211483
helene@cinesysteme.org
www.cinesysteme.org

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

LE DÉCOUPAGE TECHNIQUE : UNE TÂCHE INCONTOURNABLE DU RÉALISATEUR
Objectif : comprendre les enjeux artistiques, techniques et économiques du découpage technique

Le CHEMIN DE L'IMAGE DE FILM
Objectif : définir les différentes étapes techniques que doit suivre l'image d'un film au cinéma

LA CAMÉRA, OUTIL PRINCIPAL DU RÉALISATEUR
Objectif : décomposer l’outil caméra et en synthétiser les caractéristiques déterminantes pour la mise en scène.

LA TAILLE ET LA GÉOMÉTRIE DE L’IMAGE, premières contraintes graphiques du découpage technique.
Objectif : articuler les premiers facteurs contraignants du cadre, leurs conséquences et les premiers choix du réalisateur.

LES OBJECTIFS. LES FOCALES, L’ALPHABET DU RÉALISATEUR.
Objectif : identifier les principes techniques des objectifs de cinéma, interpréter ces caractéristiques en termes logistiques et artistiques.

CHEZ UN LOUEUR DE CAMERAS, SUR UN BANC D’ESSAIS
Objectif : décomposer et s’approprier l’outil caméra en ordre de marche, tel qu’il se présente sur un plateau de tournage de cinéma professionnel.
Découverte d’une caméra totalement accessoirisée, en configuration de tournage de long métrage : description des procédures d’essais standards (argentique et numérique) et des tâches courantes en
tournage, par un PREMIER ASSISTANT OPÉRATEUR confirmé.

COMMENT SE FABRIQUE LE CADRE AVEC LA CAMERA
Objectif : comprendre comment le réalisateur élabore le cadre du plan, avec l’outil caméra et avec ses collaborateurs.
Initiation pratique au cadrage, avec un équipement de tournage de base, ce qui permet d’appréhender les possibilités déjà très étendues offertes par une telle configuration.
Le rôle du CADREUR en fiction, le dialogue entre le réalisateur et lui pour élaborer un plan.
COMMENT SE FABRIQUENT LES MOUVEMENTS DE CAMERA
Les contraintes et les bénéfices des mouvements d'appareils : contraintes optiques, contraintes logistiques, effets de sens.

Le travail du CADREUR STEADICAM et du MACHINISTE. Différences entre mouvement avec stabilisateur et caméra à l'épaule, et mouvement sur dolly.
En extérieur, montage d'un chemin de rail et opération de travelling, avec matériel et encadrement professionnels.

LE PLAN, EXPRESSION DU POINT DE VUE DU RÉALISATEUR
Objectif : analyser ce qu’est un plan, en reconstruire les caractéristiques et leurs articulations, du plan à la séquence, du cadre à l'espace du récit.

LA GRAMMAIRE FILMÉE, LES RÈGLES, LEURS CONTOURNEMENTS ET TRANSGRESSIONS
Objectif : appréhender et décrire les règles de base de la grammaire filmée, identifier et décrire leur usage, mesurer leur caractère relatif selon l’expression artistique visée. Le découpage technique comme préparation du montage.

PRATIQUE DU DÉCOUPAGE TECHNIQUE
Objectif : savoir concevoir et expliquer un pré-découpage technique, sur la base d'un scénario de fiction.
Exercice pratique de découpage technique sur un extrait imposé d'un scénario de film existant. Présentation des intentions et options générales, description des plans à tourner, exploration de la notion centrale de Point de vue dans la mise en scène.

INTRODUCTION Á L'ESTHÉTIQUE DE L'IMAGE : LA LUMIÈRE
Objectif : décrire les principales caractéristiques de l’éclairage au cinéma, comprendre sa nécessité dans l’écriture et la mise en œuvre du découpage technique.
Cas de figure illustrant les fondamentaux techniques et artistiques de l'éclairage au cinéma.

LA LUMIÈRE, visite du loueur
Objectif : identifier les principaux types de projecteurs et accessoires, et leurs conditions et modes d’utilisation, interpréter ces caractéristiques en termes logistiques et artistiques.

AU CŒUR DE L’ESTHÉTIQUE DE L’IMAGE, LE TRAVAIL AU LABO
Objectif : énumérer et comprendre les différents apports du prestataire de postproduction dans la fabrication de chaque film, en mesurer l’importance dans ce processus créatif.
Visite commentée d'une salle d'étalonnage, guidée par le directeur des productions ou par un coloriste de long métrage, avec démo sur extraits de longs métrages en cours de fabrication.

Rencontre avec un DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHIE expérimenté.
Objectif : articuler les apprentissages de la formation avec le témoignage d’un pratiquant. Etude de cas sur un de ses films.

VALIDATION DES ACQUIS DE LA FORMATION
Objectif : mettre les apprentissages du stage à l’épreuve de la pratique
1. Préparation : Rencontre avec une SCRIPTE : son rôle dans la prépa, sa manière d'aborder le document scénario, son dépouillement, son rôle dans le suivi du découpage technique, son rapport avec l'équipe mise-en-scène et l'équipe image…
2. EXERCICES PRATIQUES en tournage
Sur la base de scènes écrites imposées, chaque stagiaire tourne des plans à monter, en respectant les raccords de focales, de mouvements et d'angles, ainsi que les règles de base de grammaire filmée.
3. ANALYSE et évaluation des plans tournés au montage
Avec un MONTEUR, rappel des étapes techniques et artistiques du montage en production. Avec les rushes tournées précédemment, exemples de montages d’une séquence, analyse du
fonctionnement (ou du non-fonctionnement) du découpage choisi.

Planning d'une journée type

Journées en salle 10h-13h, 14h15-17h15. Cours théorique alterné avec manipulation de matériel et exercices pratiques en intérieur et extérieur.
Les visites chez les prestataires techniques (banlieue proche) se font sur 1/2 journée.
L'exercice de tournage se déroule sur 2 jours pour laisser le temps à chacun de passer à la caméra.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Les séquences se déroulant chez 3 prestataires techniques du cinéma (caméra, lumière, postproduction) font partie intégrante de l'apprentissage. Sur place, les stagiaires sont accueillis par des responsables techniques qui leurs expliquent leurs métiers, leur rapport avec la production, avec l'équipe image et l'équipe mise en scène. Le matériel est également découvert de près (voire manipulé).

Supports fournis aux stagiaires

Du matériel appartenant à l'organisme est utilisé tout au long du stage, en plus de matériel professionnel loué (caméra, accessoires, objectifs, machinerie, projecteurs).
Polycopiés (illustrations et diagrammes, lexiques, plans et schémas, story-boards)
Bandes démo pédagogiques de situations et plans types
Extraits divers

1 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

Exercice de découpage technique, tournage et montage d'une scène imposée.

Formateurs

Philippe Coroyer réalisateur

Nicolas Eveilleau 1er assistant opérateur

Formateurs suppléants
Françoise Noyon
Valerio Villalba

Julien Schickel chef monteur-formateur occasionnel

Hélène de Roux réalisatrice

Laurent HERITIER directeur de la photographie

Formateurs suppléants
Dominique Brabant
Philippe Van Leeuw

Aline Conan Coloriste

Formateur suppléant
Guillaume Lips

Virginie Prin Scripte

Formateur suppléant
Charles Jodoin-Keaton

Sylvain Bardoux Chef Machiniste

Formateur suppléant
Loury Laurent Guibert

Bruno Vildé cadreur Steadicam