Sections

Revenir à la liste

LAURENT LAFOLIE — PROCÉDÉS ARGYROTYPE ET PLATINE/PALLADIUM, ET LEURS CONTRETYPES NUMÉRIQUES

Publié le 05/06/2019 — Produit n° 223960 — Code interne : A1

Mots-clés associés : Photographes - photographes

Cette formation propose l'apprentissage ou le perfectionnement des techniques de tirage platine/palladium et argyrotypie ainsi que la réalisation des contretypes numériques (négatifs jet d'encre) qui leur sont appropriés. 
L'approche simultanée de ces 2 techniques de tirages par contact permettra de comparer les spécificités de chacun des procédés.

Informations générales

Identification du stage

:
Photographes, plasticiens et tout auteur désirant intégrer l'image à son travail de création.

:

Connaissances photographiques de base.

:

Les procédés de tirages par contact tels que le platine/palladium et l'argyrotypie bénéficient ces dernières années d'un renouveau que l'arrivée des outils informatiques n'a fait qu'accentuer. Associé à ces derniers il permet en effet l'obtention de tirages d'une précision inégalée.
Ces procédés possèdent en outre des processus de fabrication artisanal ; ils favorisent par là-même l'expérimentation, la recherche et la création pour des photographes ou des plasticiens qui désirent davantage associer leurs tirages à la notion d'objet photographique qu'à celle de simple support d'image.
Outre la comparaison de ces deux techniques, l’objectif de cette formation est que chaque stagiaire puisse produire ses propres positifs platine/palladium et argyrotype à l'issue du stage.

Note : les formations peuvent être également dispensées en espagnol.

  • Du 29/10/2019 au 02/11/2019
    Réf. Afdas : 1970350

40h (5 jours - 40.0h/semaine)
PARIS (Ile-de-France)
5 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


LAURENT LAFOLIE — 0632225111
lafolie.laurent@orange.fr
www.lafolie-lab.fr

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Toutes les phases nécessaires pour la réalisation d’un tirage selon les procédés platine/palladium et argyrotype sont abordées depuis la confection d’un contretype numérique (négatif jet d'encre), la fabrication de la chimie et la réalisation du tirage. Le stage est l’occasion d’acquérir un maximum de connaissance sur le procédé :

STUDIO/ATELIER
- Présentation historique et théorique des procédés et fondements historiques des tirages photographiques.
- Visionnage de tirages d'exposition contemporains réalisés avec des procédés historiques.
- Liens fondamentaux qui associent les techniques historiques (artisanales) aux techniques conventionnelles (industrielles).
- Description des différentes techniques pour l’obtention du contretype.
- Liste du matériel, choix des consommables et des fournisseurs.

LABORATOIRE NUMERIQUE
Réalisation de contretype (négatifs jet d’encre) à partir de films numérisés ou de fichiers numériques :
- Critères pour ajuster les valeurs du contretype adéquat aux procédés.
- Création d'une courbe de transfert (ou de linéarisation).
- Préparation et interprétation des fichiers numériques sur logiciel de traitement d’image.
- Impression jet d’encre haute définition sur film transparent.

LABORATOIRE PHOTOCHIMIQUE
Mise en œuvre des procédés :
- Fabrication du sensibilisateur et de la chimie.
- Choix du support papier et évaluation de son interaction avec l’image.
Pratique des procédés :
- Base photosensible du système.
- Couchage de la solution sensible.
- Exposition aux ultraviolets.
- Développement du tirage.
- Clarification, lavage.

STUDIO/ATELIER
- Repique et finition.
- Examen comparatif des résultats (les stagiaires conservent les contretypes et les tirages réalisés).

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

PLATINE/PALLADIUM
Références historiques :
En 1873 et 1887, William Willis déposa une série de brevets sur le procédé au sel de platine. En 1880, il fonda la “ Platinotype Company” à travers laquelle furent commercialisés les premiers papiers au platine, lesquels exposés à la lumière, produisaient une image qui devait par la suite se développer (méthode traditionnelle). Le procédé platine-palladium fut très en vogue jusqu’à la première guerre mondiale, puis le prix du platine devint trop onéreux et cette technique de tirage fut de moins en moins utilisée.

Qu’est ce qu’un tirage au platine/palladium ?
Il s’agit d’un tirage positif obtenu sur une feuille de papier de beaux-arts sur laquelle, avec une brosse large, on applique une solution photosensible composée de sel ferrique et de sel de platine/palladium (Pt/Pd). Une fois sec, le papier est mis en contact avec le contretype (négatif au format de l’image finale) puis exposé aux ultraviolets. La lumière réduit le sel ferrique en sel ferreux et, celui-ci à son tour réduit le Pt(II)/Pd(II) en Pt/Pd métallique. Il se forme une image, qui acquiert toute son intensité lorsque le papier est introduit dans le révélateur. Puis, on clarifie l’image et enfin, on lave à l'eau courante.

Qualités du procédé
Le procédé platine/palladium est une technique de tirage par contact noir et blanc dont les qualités sont à la fois visuelles et tactiles (l’aspect et le toucher sont proches de ce que peut offrir une gravure). Grâce à sa grande capacité tonale, son aspect mat et la possibilité de choisir les papiers, ce procédé produit des images d’une grande sensualité. Il s’agit également d’une technique qui garantit une conservation exceptionnelle due aux propriétés inaltérables des sels de platine/palladium (une image tirée au platine/palladium dure autant de temps que son support). Pour toutes ces raisons, un tirage au platine/palladium est souvent apprécié par les musées, les galeries et les collectionneurs.

ARGYROTYPIE
Références historiques :
C’est la plus simple des techniques des procédés de la Kalitypie. En 1842, Sir John Herschel crée un procédé appelé Argentotype qui sera à l’origine du travail du Dr W. J. Nichol pour l’invention, en 1889, de la Kalitypie. Ce procédé fut essentiellement utilisé jusqu’à la fin du XIXème siècle. L'argyrotype est un procédé issue des techniques précédemment citées et réactualisé en 1990 par le chimiste et photographe Mike Ware.


Qu'est qu'un tirage argyrotype ?
Il s’agit d’un tirage positif obtenu sur une feuille de papier de beaux-arts, sur lequel on applique, avec une brosse large, une solution photosensible composée de sel ferrique et d’un sel d’argent. Une fois sec, le papier est mis en contact avec le contretype (négatif au format de l’image finale), puis exposé au soleil ou aux ultraviolets. La lumière réduit le sel ferrique en sel ferreux et celui-ci, à son tour réduit l’argent en argent métallique. L’image apparaît progressivement pendant l’exposition (noircissement direct). Une fois obtenue la densité désirée, on fixe l’image avec une solution d’hyposulfite, laquelle rend soluble le sel d’argent non exposé qui est éliminé lors du lavage à l'eau courante.

Qualités du procédé
Comme avec le procédé au platine/palladium les tirages argyrotype font « corps » avec le papier et bénéficient d’un rendu nuancé et mat qui leurs confèrent un caractère unique et intemporel. L'argyrotype a la particularité de fournir des images de couleur brune. La mise en œuvre simple et bon marché de ce procédé fait qu'il peut être expérimenté par tous les publics.


Supports fournis aux stagiaires

Un support pédagogique relatif aux techniques apprises sont fournis aux stagiaires au format PDF.

1 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

Evaluation continue sur les différentes étapes proposées.
Le stagiaire repart avec une expérience suffisante pour pratiquer le procédé au platine/palladium et l’argyrotypie en toute autonomie. Une attestation de stage lui est remise à l’issue de la période de formation.

Formateurs

LAURENT LAFOLIE PHOTOGRAPHE ET TIREUR

CARLOS 1 PHOTOGRAPHE ET TIREUR

Informations pratiques
LAURENT LAFOLIEPROCÉDÉS ARGYROTYPE ET PLATINE/PALLADIUM, ET LEURS CONTRETYPES NUMÉRIQUES
  • Du au
    Réf. Afdas : 1970350
Durée : 40h (5 jour s - 40.0h/semaine )
Lieu de formation : PARIS (Ile-de-France)
Effectif : 5 stagiaires
Coût : 1900.00 €
Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.
Inscriptions
LAURENT LAFOLIE 06 32 22 51 11
lafolie.laurent@orange.fr
www.lafolie-lab.fr
Autres formations
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion

Pour être informé par e-mail de la publication de nouveaux stages, remplissez ce formulaire.

 

Page en cours de chargement, veuillez patienter...