Sections

Revenir à la liste

HAUTE ECOLE DES ARTS DU RHIN — Prise de vue à la chambre photographique

Publié le 19/04/2018 — Produit n° 224759 — Code interne : A1

Mots-clés associés : Photographes - photographes

L'objectif de cette formation est d'apprendre à photographier avec une chambre grand format tout en touchant du doigt les avantages et les inconvénients de cette technique et de ce format.

Informations générales

Identification du stage

:
Photographes-auteurs, artistes plasticiens engagés dans une pratique plus large et qui utilisent le medium photographique.

:

Maitriser les bases techniques et pratiques de la prise de vue photographique (la pratique préalable de la chambre grand format n’est toutefois pas nécessaire)

:

- Maîtriser le processus de production d'une image à la chambre photographique en visant l'autonomie du photographe-auteur
- Être capable de manipuler les plan-films, de mesurer la lumière et d'effectuer tous les réglages nécessaires à la prise de vue.
- Connaître les bases du développement et de la numérisation des plan-films
- Être capable de mesurer l’utilité de cette technologie faite de précision où l’instantané est interdit et l'intégrer dans sa pratique professionnelle.

  • Du 06/06/2018 au 10/06/2018
    Réf. Afdas : 1870446

33h
MEISENTHAL (Grand-Est)
6 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Grégory JEROME — 0369063789
gregory.jerome@hear.fr
www.hear.fr

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

JOUR 1
Formateurs : Richard Petit et David Betzinger
Matin
Tour de table et présentation du programme
Examen d’une chambre folding et d’une chambre monorail
Chargement des plan-films : les stagiaires apprennent à les manipuler dans l’obscurité complète grâce à une salle obscure ou une tente (prise de vue terrain) pour charger les châssis et la cuve de développement.

Après-midi
Le formateur prend une photographie
Prise de vue encadrée, le formateur et l'assistant aident pour les réglages : voir protocole de prise de vue (informations complémentaires)
Le principe de la photographie argentique : image latente, grain, densité,...
Développement des plan-films : préparation de la chime et mise à température. On insiste sur la précision du temps de développement et la nécessité d’un bon lavage. L’archivage est abordé.
Premier diaporama (invention de la photographie, voir infos complémentaires)

Jour 2
Matin
Formateur : Richard Petit
Examen des accessoires de la chambre (pied, rotule, cellule, loupe, voile)
Présentation de la notion de cercle de confusion acceptable (calcul de l’hyperfocale et des tables de profondeur de champ).
Mise en oeuvre pratique de cette notion : quels sont les instruments simples pour calculer la profondeur de champ (bague dédiée, tables imprimées ou disque du Prof. Schön)
Exposition du film et loi de réciprocité : opération de mesure de la lumière avec une cellule à main, en lumière incidente et réfléchie.

Après-midi
Formateurs : Richard Petit et David Betzinger
Prise de vue encadrée (voir protocole de prise de vue)
Développement
Initiation aux principes de la photographie numérique : bit, octet, pixel, profondeur de couleur et dynamique, afin de régler au mieux le scanner, de comprendre l’histogramme qui s’affiche dans l’interface du pilote.
Numérisation des films développés la veille à l’aide d’un scanner à dos lumineux afin d’obtenir des fichiers numériques.

Jour 3
Formateurs : Richard Petit et David Betzinger
Matin
Les mouvements spécifiques de la chambre
Règle de Scheimpflug : une chambre photographique comporte en son milieu un soufflet, ceci pour permettre des mouvements - bascule et décentrement - impossibles avec un instrument rigide. Ces mouvements permettent de modifier la perspective et la zone de netteté. Les stagiaires les expérimentent. Le formateur montre l’effet de ces différents réglages, que les stagiaires mettent ensuite en pratique.
Prise en compte des écarts à intégrer, “effet Schwarzschild” pour les poses longues et “facteur de soufflet” pour les grossissements importants, portrait et nature morte.
Prise de vue encadrée (voir protocole de prise de vue)

Après-midi
Mise en pratique des mouvements de bascule et décentrement
Prise de vue encadrée (voir protocole de prise de vue)
Développement, numérisation des images prises la veille

Jour 4
Formateurs : Richard Petit et David Betzinger
Matin
Prise de vue autonome (voir protocole de prise de vue)

Après-midi
Prise de vue autonome (voir infos complémentaires)
Développement, numérisation des images prises la veille
Deuxième diaporama (le XIXe siècle, voir infos complémentaires)

Jour 5
Formateur : Richard Petit
Matin
Contact sur papier, numérisation et archivage
Troisième diaporama (les artistes contemporains travaillant à la chambre, voir infos complémentaires)

Après-midi (1,5 heures)
Conclusion et évaluation du stage

Planning d'une journée type

Les journées du mercredi au samedi inclus comptent 7 heures de formation.
La journée du dimanche s'achève en début d'après-midi et ne compte que 5 heures pour faciliter le transport et le retour des stagiaires.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Protocole de prise de vue :
La difficulté au début consiste à effectuer de nombreuses opérations simples, mais dans le bon ordre, afin de mener à bien la prise de vue en restant concentré sur l’essentiel ( ce qu’on a “vu” ) sans se laisser distraire par l’apparente complexité des réglages.

Ce protocole est rappelé à chaque séance de prise de vue encadrée et normalement acquis lors des séances en autonomie.

Ce protocole : définir le champ à photographier, installer le pied, faire une mise au point approximative, choisir la focale, peaufiner le cadrage, calculer la profondeur de champ nécessaire, régler l’ouverture, installer le châssis, fermer l’obturateur, mesurer la lumière, calculer la vitesse d’obturation, armer, ôter le volet, déclencher, remettre le volet et remettre tous les réglages à zéro.

Supports fournis aux stagiaires

Chambres photographiques avec tous leurs accessoires et le matériel de laboratoire, ainsi que les consommables (papier, films, chimie,...).

Laboratoire, chambre noire.

Diaporamas numériques : histoire de la photographie
- Le premier aborde l’invention de la perspective à la renaissance puis celle de la photographie. La photographie constitue une rupture mais aussi une continuité dans l’histoire de l’art.

- Le deuxième diaporama évoque le XIXe siècle. L’histoire des procédés, notamment le Daguerréotype, le collodion, la stéréoscopie et le cinématographe… ainsi que la manière dont quelques photographes voyageurs nous ont permis de découvrir le monde.

- Le troisième diaporama montre, un peu plus longuement, les artistes contemporains qui utilisent la chambre grand format. Il s’agit d’en mesurer l’intérêt, notamment pour explorer une questions fondamentales de la photographie contemporaine, à savoir la nature de document de la photographie, son rapport avec la “réalité objective”.

1 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

Un temps d'évaluation collective du travail réalisé tout au long du stage est prévu.
Une fiche d'évaluation anonyme écrite sera transmise aux stagiaires.
Une attestation individuelle de formation sera remise à chaque participant.

Formateurs

Richard Petit Photographe

David Betzinger Photographe

Informations pratiques
HAUTE ECOLE DES ARTS DU RHINPrise de vue à la chambre photographique
  • Du au
    Réf. Afdas : 1870446
Durée : 33h Lieu de formation : MEISENTHAL (Grand-Est)
Effectif : 6 stagiaires
Coût : 1250.00 €
Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.
Inscriptions
Grégory JEROME 03 69 06 37 89
gregory.jerome@hear.fr
www.hear.fr
Autres formations
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion

Pour être informé par e-mail de la publication de nouveaux stages, remplissez ce formulaire.

 

Page en cours de chargement, veuillez patienter...