Sections

Revenir à la liste

APAXXDESIGNS TRAINING CENTER — Techniques de la synthèse sonore et du sampling

Publié le 21/11/2017 — Produit n° 222397 — Code interne : A1

Mots-clés associés : Auteurs de musique et de chorégraphie - auteurs de musique et de chorégraphie

Cette formation de 10 jours vous permettra d'acquérir toutes les notions nécessaires à la maîtrise des instruments virtuels actuels: émulations de synthétiseurs vintage (Moog, ARP2600, etc..), samplers modernes (Kontakt, Sampler Live), mais aussi synthétiseurs les plus modernes (Massive, Sylenth,Cyclop), et leur emploi dans la production EDM.

Informations générales

Identification du stage

:
Musiciens, DJs, artistes pratiquant la MAO et souhaitant renforcer leurs connaissances dans le domaine de la production musicale électronique.

:

- Etre très à l’aise avec l’utilisation d’un ordinateur sous Mac OS X ou Windows. 
- Etre familier d'au moins un séquenceur audionumérique (Cubase, Live, Pro Tools, Logic...)
Avoir une pratique musicale et/ou de DJing régulière.

:

> être capable d’appréhender les synthétiseurs de référence
> connaitre le rôle de chacun des modules d’un synthétiseur.
> pouvoir identifier et tirer parti de l’architecture d’un synthétiseur
> comprendre et utiliser les principales techniques de génération sonore
> être autonome et efficace dans la programmation de synthés classiques et modernes

  • Du 26/02/2018 au 02/03/2018
    Réf. Afdas : 1870054

35h (5 jours - 35.0h/semaine)
PARIS 11 (Ile-de-France)
3 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


HENNEQUIN Jean-Louis — 0143577551
training@apaxxdesigns.com
www.apaxxdesigns.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Programme de la formation :

Module théorique 1 : notions fondamentales

Les techniques de la synthèse sonore impliquent un bagage théorique minimum qu’il est nécessaire d’assimiler afin d’être parfaitement autonome dans l’analyse ou la reproduction d’un son. Nous abordons donc ici les aspects physiques du son (ondes, spectre, dynamique) en les reliant à la perception (notion de timbre). De plus, nous abordons le protocole MIDI, omniprésent depuis les années 80 et toujours incontournable.

  • Nature physique du son
  • Numérisation d’un signal audio
  • Notions de spectre et de timbre
  • Profil dynamique des sons
  • Concepts MIDI essentiels (types de messages, MIDI Roll, synchronisation)
  • Panorama historique de la synthèse et des synthétiseurs

Module théorique : les composants d’un synthétiseur soustractif

Les synthétiseurs sont composés d’éléments récurrents qu’il convient de maîtriser. Nous en abordons les détails et les spécificités au sein de ce module.

  • les oscillateurs

  • les filtres

  • les enveloppes

  • les LFO

  • autres modulateurs (step sequencer, enveloppes bouclées, sample and hold…)

  • gestion et affectation des contrôleurs MIDI de jeu basiques (vélocité, key tracking, modulation, pitch bend)

    Atelier pratique : réalisation de sons emblématiques de la synthèse analogique

    Après avoir écouté quelques sons emblématiques de la synthèse analogique, nous nous appliquons à les reproduire en utilisant les techniques appropriées, sous la forme de TP suivis.

  • sons de percussion de type Rolland TR-909 (Kick, snare, Hi-Hat)

  • son lead type Moog

  • son de basse « Acid »

  • son de pad type Juno

Module théorique : architectures des synthétiseurs

Si les modules sont communs à la plupart des synthétiseurs, c’est avant tout leur architecture qui va déterminer les possibilités de programmation et de là, les sons que l’on peut produire avec. La représentation graphique de l’interconnexion des composants aide à « dédramatiser » des interfaces qui peuvent parfois paraître complexes.

  • distinguer signal audio et signal de modulation
  • analyse, représentation graphique et comparaison de l’architecture de * synthétiseurs célèbres (oberheim, prophet, MS20, Juno, ARP2600…) et * contemporains.
  • évaluer les possibilités créatives d’interconnexion en fonction de l’architecture.

Atelier pratique : ingénierie inversée de programmes de synthés

Les synthésistes s’accordent pour penser que la meilleure manière de progresser dans le design sonore consiste à analyser les programmes et à en déduire les techniques mises en oeuvre afin de se les approprier. L’objectif de ce module est précisément d’apporter une méthodologie systématique pour développer cette approche analytique.

  • appréhender la construction d’un programme de synthétiseur
  • représenter graphiquement les chemins du signal audio et du signal de modulation
  • se constituer une « boite à outils » composée d’astuces de programmation classiques ou originales.

Module théorique : optimiser un programme pour la performance

Les meilleurs programmes de synthétiseurs sont ceux qui sont exploitables sur l’intégralité du clavier et qui donnent au musicien une latitude sur le contrôle du son pendant la performance. Nous abordons ici les moyens d’y parvenir.

  • rendre la sonorité et le timbre homogènes sur l’intégralité du clavier
  • rendre le programme réactif au jeu du musicien (exploitation de la vélocité et de l’aftertouch)
  • rendre le programme interactif et modifiable en temps réel de manière pertinente (pitch bend, molette de modulation)

Atelier pratique : créer un son lead riche, réactif et contrôlable

  • combiner plusieurs oscillateurs légèrement désaccordés
  • personnaliser les enveloppes d’amplitude et de filtre
  • faire varier le désaccord des oscillateurs à l’aide d’un LFO
  • varier la fréquence du filtre selon la vélocité reçue
  • assigner à la molette de modulation la fréquence du filtre, la vitesse du LFO ainsi que le gain d’un waveshaper.

Module théorique : les effets audio et MIDI au service de la synthèse

En amont du son synthétisé, des effets MIDI peuvent varier les conditions de déclenchement du son (ex : arpégiateur). En aval, les effets audio permettent d’affiner encore le signal en lui ajoutant de l’espace, de l’épaisseur, de la brillance, du mouvement etc… Nous détaillons dans cette partie les effets les plus utiles.

  • utilisation des step sequencers et des arpégiateurs
  • intérêt/nécessité des effets audio sur les synthétiseurs analogiques
  • effets spatiaux : reverb et delay
  • effets de timbre : distorsion et waveshaping, chorus, flanger, phaser
  • contrôle de la dynamique : compression, gate
  • ordre de placement optimal des effets
  • configuration d’effets complexes (chaines de traitement parallèles)

Atelier pratique : enrichir notre son lead avec les effets audio

  • ajout de chorus
  • ajout de delay stéréo
  • ajout de reverb
  • ajouts libres

Module théorique : découvrir et écouter les autres types de synthèse courants

Les techniques de synthèse sont nombreuses et produisent des sons de nature différente. Nous abordons ici les principales et mettant en avant leur avantages pour produire tel ou tel type de son.

  • la synthèse par table d’ondes (évolution spectrale)
  • la synthèse FM (intérêt des inharmoniques)
  • la synthèse granulaire (production de textures complexes)
  • la synthèse par modèle physique (descripteurs physiques modelant le son)
  • le vocoder (hybridation de timbre et de dynamique)

Ateliers pratiques : exercices imposés

  • création de synth bleep contrôle par un arpégiateur
  • utiliser un LFO pour parcourir une table d’ondes
  • utiliser un step sequencer pour moduler la fréquence de coupure du filtre et la hauteur d’un oscillateur.
  • création de piano, de cloches et de pad FM
  • création de sons rythmiques / séquencés
  • création de trame texturée par granulation d’un échantillon court
  • recréation par analyse spectrale / synthèse de sons réalistes (soundscapes, sound FX) : hélicoptère, vent, tonnerre, moteur, bulles…
  • inventer des instruments inouïs grâce à la synthèse par modèle physique.
  • reproduire les effets vocaux de Kraftwerk ou Daft Punk grâce au vocodeur.

Ateliers méthodologie « des mots aux sons » :

  • décrire des sons verbalement, subjectivement, puis les réaliser en utilisant à chaque fois les techniques et les outils les plus appropriés.
  • évaluer collectivement l’adéquation entre le son et la description initiale, afin de suggérer des stratégies alternatives.

Atelier de création musicale :

  • composition d’un morceau utilisant exclusivement les sons créés pendant la formation par le stagiaire.

Liste de logiciels utilisés :

Suite Arturia (pour la manipulation de synthés historiques) Komplete Native Instruments (pour les synthés modernes et sampling) Serum (pour la table d’ondes et l’intérêt pédagogique du feedback graphique)

Planning d'une journée type

Chaque matin, l'instructeur expose aux apprenants les points qui seront abordés dans la journée.
La journée se déroule ensuite par une suite de présentations théoriques et techniques, suivies de l'application de la technique au moyens d'exercices.
En fin de journée, un récapitulatif des point abordés est effectué.
A partir du 2ème jour, une session de questions/réponses sur les points vus la veille amorce la journée.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Chaque chapitre fait l'objet d'une présentation technique et théorique avec un exemple concret d'une situation de production réelle, à base d'un exemple issu de sessions de production professionnelle. Ensuite, les apprenants doivent appliquer la technique enseignée au moyen d'un exercice dirigé.
Au fur et à mesure de la semaine de formation, les apprenants passent par toutes les étapes de production de leur création musicale, dans le bon ordre, et apprennent les bons usages permettant de porter leur projet au delà du home studio si besoin.

Supports fournis aux stagiaires

Liste de logiciels utilisés :

Suite Arturia (pour la manipulation de synthés historiques) Komplete Native Instruments (pour les synthés modernes et sampling) Serum (pour la table d’ondes et l’intérêt pédagogique du feedback graphique)

Pendant la formation, chaque stagiaire dispose d’un iPad qui contient le contenu du cours sur iTunes U, la plateforme gratuite d’enseignement d’Apple. Les mémos, notions importantes, captures d’écran, exercices et liens de référence sont remis à jour régulièrement. Les stagiaires reçoivent une notification à chaque mise à jour du cours sans limitation de durée. Compatible iPad, iPhone ou iPod Touch. Note: Les supports de cours sont également disponibles en format pdf pour les personnes ne possédant pas d’appareil iOS.

Webinaire post formation: 10 jours après la formation, les stagiaires sont invités assister à un webinaire préparé de 2 heures: chaque participant répond à un questionnaire de préparation de cette session à distance, pour permettre au formateur de répondre aux problèmes rencontrés sur le terrain au sortir de la formation. Le cours en ligne a lieu dans notre Salle de formation virtuelle, et peut être suivi sur Mac, PC ou tablettes.

1 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

L'évaluation des stagiaires est effectuée au moyen de quizz à la fin de chaque module pour les parties techniques, et par la présentation du travail réalisé au formateur dans chacun des ateliers pratiques.

Formateurs

Xavier Collet Spécialiste MAO, Formateur

Informations pratiques
APAXXDESIGNS TRAINING CENTERTechniques de la synthèse sonore et du sampling
  • Du au
    Réf. Afdas : 1870054
Durée : 35h (5 jour s - 35.0h/semaine )
Lieu de formation : PARIS 11 (Ile-de-France)
Effectif : 3 stagiaires
Coût : 1650.00 €
Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.
Inscriptions
HENNEQUIN Jean-Louis 01 43 57 75 51
training@apaxxdesigns.com
www.apaxxdesigns.com
Autres formations
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion

Pour être informé par e-mail de la publication de nouveaux stages, remplissez ce formulaire.

 

Page en cours de chargement, veuillez patienter...