Revenir à la liste

ATELIERS VARAN — REALISER LE SON EN DOCUMENTAIRE

Mots-clés associés : Intermittents techniciens cinéma et audiovisuel - 03 - ecriture, réalisation

Chaque stagiaire réalise une écriture sonore associée à des images qu'il a choisies. Créé avec Daniel Deshays pour questionner le film documentaire à partir de sa forme sonore, cet atelier explore les différentes formes de réalisation du son au cinéma et donne des outils pratiques pour l'écriture sonore d'un film de la prise de son jusqu'au mixage.

Informations générales

Identification du stage

:

Réalisateurs, monteurs, ingénieurs du son, producteurs, auteurs et scénaristes.

:

Avoir écrit et réalisé, ou travaillé sur un ou plusieurs documentaires, quel que soit le contexte et les conditions de la production.

:

- envisager le son comme élément structurant la réalisation cinématographique.
- connaître les différentes formes de réalisation du son au cinéma.
- connaître les différents moments décisifs de la création sonore : de la prise son jusqu’au mixage.
- se confronter aux enjeux du sonore à travers la réalisation d'exercices.
- donner des outils pratiques de questionnement de la méthode de réalisation (ou écriture) sonore à chaque stade de la réalisation d’un film.
- repenser la réalisation de films documentaires à partir du questionnement de la forme sonore.

  • Du 09/09/2019 au 20/09/2019
    Réf. Afdas : 1930680

70h (10 jours - 35.0h/semaine)
PARIS 11 (Ile-de-France)
4 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Fanny Chapuis — 0143566404
contact@ateliersvaran.com
www.ateliersvaran.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Première partie (5 jours) : Les enjeux de la mise en scène du son

Le matin, l’aspect théorique est abordé grâce à des écoutes, visionnages et analyses diverses.
L'après-midi est dédié à des exercices pratiques directement liés aux questions théoriques abordées le matin.
Notions théoriques sur le son : Faire apparaître une conscience de l’écoute.
Ecoute d'extraits sonores, de films sans l’image, de documentaires radiophoniques.
Réflexions portées sur :
- la structuration sonore d'un film. Comment les sons se superposent, coexistent ?
- Réaliser la voix off : écrit et oral.
- Analyse filmique (fiction et documentaires) :
Les territoires sonores : les sons, les voix, les musiques.
Analyse de films choisis pour la pertinence de leur forme sonore.
Exercices pratiques et techniques :
Les sources : natures, dynamiques et mouvements
Les espaces sonores de prise de son
Point de vue et point d’écoute
Densité et pouvoir séparateur, le spectre.
La mise en scène appliquée aux voix, aux musiques, aux sons et ses enjeux.
Les exercices de prises de son seront effectués en binômes et sans images puis avec images. Les travaux effectués seront présentés, écoutés collectivement et discutés.
Entre la première et la deuxième partie, les stagiaires disposent du week-end pour élaborer un projet personnel et effectuer des prises de son sur un thème.

Deuxième partie (5 jours) : Les travaux personnels
Les stagiaires proposeront une hypothèse d’écriture sonore en amont de l’arrivée de leurs images. Durant cette semaine, les stagiaires auront à effectuer des exercices de prises de son : sons directs et sons mis en scène. Encadrés par un monteur-son, ils pourront dérusher et monter les sons enregistrés.
Approche critique du montage son : méthode et mise en perspective.
Les stagiaires apprendront à formuler des demandes, en fonction des choix de réalisation des sons et des images qu'ils y associeront.

Le dernier jour les travaux seront projetés et analysés en présence de professionnels invités.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Qui pense le son au cinéma ? Peu de personnes vraiment. On se contente d’analyser les conditions d’existence techniques du son et on essaie de produire un “bon son” - c’est à dire un son conforme. Pourtant le sonore est non moins que le visible susceptible de création et d’invention. Le documentaire offre un terrain fertile pour les expérimentations susceptibles de redonner une autonomie au son et ce dès sa conception, son écriture.

La formation alterne des temps d'enseignements théoriques avec des exercices pratiques et techniques. Toutes les étapes de l'écriture sonore, de l'enregistrement des sons jusqu'à la préparation du mixage seront abordées durant cette formation. Chaque stagiaire aura l'occasion de réaliser une écriture sonore associée à des images qu'il aura choisies.

Supports fournis aux stagiaires

Supports fournis aux stagiaires :
- Extraits sonores, de films sans l’image, de documentaires radiophoniques.
- Films documentaires et de fiction, pour analyse.
- Visionnage à la carte de la DVDthèque Varan

Moyens techniques à la disposition des stagiaires :
- 10 enregistreurs numériques
- 5 ensemble de tournage
- 5 salles de montage équipées.
- Une salle de projection reliée aux salles de montage.

2 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

Réunion bilan intermédiaire, questionnaire de fin de stage complété par les stagiaires.

Formateurs

Daniel Deshays Ingénieur du son, concepteur, réalisateur et designer sonore

Nicolas Joly Opérateur et monteur son

Frédéric Cueff Assistant monteur