ATELIERS VARAN — PRATIQUE DU MONTAGE DOCUMENTAIRE

Mots-clés associés : Intermittents techniciens cinéma et audiovisuel - 05 - post production, montage

Aborder les spécificités des écritures documentaires à travers des séminaires d’analyse, des exercices de montage et des visionnages de films commentés. Renouveler son approche du montage et appréhender le métier de monteur en assurant entièrement le montage d’un court-métrage documentaire . 



Informations générales

Identification du stage

:

Monteurs adjoints, monteurs de fictions, de magazines, de bandes annonces, toute personne intéressée par le cinéma documentaire qui a déjà pratiqué le montage.

:

Bonne culture documentaire et une bonne connaissance du montage et des logiciels de montage.

:

Cette formation renouvelle l’approche du montage, loin de tout formatage, et permet d’appréhender en travaillant en collaboration avec un stagiaire réalisateur le métier de monteur. 

Elle aborde les spécificités des écritures documentaires à travers des séminaires d’analyse, des exercices de montage et des visionnages de films commentés. Chaque stagiaire monteur assure entièrement le montage d’un court-métrage documentaire réalisé par un stagiaire réalisateur.

  • Du 28/09/2020 au 16/11/2020
    Réf. Afdas : 1931171

252h (36 jours - 35.0h/semaine)
PARIS 11 (Ile-de-France)
7 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Fanny Chapuis — 0143566404
contact@ateliersvaran.com
www.ateliersvaran.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Dans cette formation, couplée à la formation « Pratique de la réalisation documentaire », chaque stagiaire monteur assure entièrement le montage d’un court-métrage documentaire d’un stagiaire réalisateur. Cette expérience lui permet d'aborder ces différents aspects : construction de la relation avec le réalisateur, visionnage et analyse des rushes, élaboration de la structure du film (recherche d’une forme en accord avec le récit et la vision esthétique de la réalisation), élaboration d'une écriture particulière et adaptée à la réalisation, gestion du temps donné…


Cette formation renouvelle l’approche du montage, loin de tout formatage, et permet d’appréhender le processus du montage et le métier de monteur dans sa richesse et ses possibilités. 

Elle aborde également les spécificités des écritures documentaires à travers des séminaires, des exercices pratiques et des visionnages de films commentés.
Les stagiaires monteurs seront encadrés par 2 monteurs professionnels pendant toute la durée du stage.

Première période
Semaines 1 et 2 : initiation aux principes du montage
Deux séminaires d’une demi-journée sur les écritures documentaires abordant :
- Le montage autour d’un processus de travail (condensation du temps, ellipses...)
- Le montage de la relation filmeur-filmé (l’écoute, l’échange, la place de la parole, comment la susciter…)
Deux exercices pratiques basés sur les tournages des stagiaires réalisateurs qui mettent en pratique les notions abordées dans les séminaires.
Des projections et analyses de films documentaires de référence. 

Le Visionnage à la carte de la Dvdthèque Varan. 


Deuxième période : mise en pratique des savoirs
Semaine 3
Exercices de montages à partir de rushes divers visant la construction de personnages, le rythme et le langage du corps et la mise en place d’une structure dramaturgique et séminaire sur la place du son.

Semaine 4
Suite des exercices de montage.
Séminaire « la place du montage, la construction du récit ».

Semaine 5
Montage d’une séquence d’un film en cours de tournage en binôme avec un stagiaire réalisateur.

Chaque stagiaire devra reprendre le montage de son exercice après la projection.
Cette progression dans l’analyse et la critique des montages donne aux stagiaires la capacité d’affiner leur montage et d’approfondir la question de la dramaturgie. 



Troisième période : montage d’un film
Semaines 6 et 7
Montage et finition d’un film de stage en binômes : (réalisateur + monteur).

Chaque stagiaire aura à dérusher, à prémonter et à monter un film d’un stagiaire réalisateur encadré par des monteurs professionnels. Cette collaboration permettra de mettre en place la structure définitive et le montage final du film. Ce moment essentiel condense l’histoire et crée le récit.

Supports fournis aux stagiaires

- 7 salles de montage équipées.

- Une salle de projection.

1 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

1 réunion bilan intermédiaire, 1 questionnaire bilan envoyé aux stagiaires, 1 réunion bilan de stage.

Formateurs

Emmanuelle Baude Chef-monteuse

Sylvie Gadmer Chef-monteuse

Frédéric Cueff Responsable technique