Revenir à la liste

ASSOCIATION ERSR — SOUFFLER pour une meilleure MAITRISE VOCALE et INTERPRETATION

Mots-clés associés : Intermittents artistes hors musiciens - techniques physiques

La respiration physiologique profonde est une mécanique qui permet de gérer son effort physique et vocal, d'acquérir de l'envergure dans sa pratique artistique. Nous prendrons conscience des dysfonctionnements, dénouerons le souffle, magnifierons l'expiration et ferons le lien entre respiration, maîtrise vocale et qualité d'interprétation.

Informations générales

Identification du stage

:

Artistes du spectacle, comédiens, circassiens, danseurs, musiciens, en quête d’approfondir la base de leur pratique : la respiration physiologique profonde.

:

Avoir une expérience professionnelle artistique.
Admission sur CV, lettre de motivation et entretien.

:

1- Prendre conscience de certains dysfonctionnements, tels que: l’essoufflement dans un engagement physique, le manque d’endurance, l’asphyxie à l’intérieur d’une phrase de texte ou à la fin d’une phrase musicale, une voix faible, une saturation du timbre dans la puissance, un manque de rythme, de vitalité, l’impossibilité de rupture, de relance…

2- Mettre en place un training respiratoire précis pour redonner à l’organisme toute sa vitalité. Comprendre que dénouer le souffle c’est magnifier la maîtrise de l’expiration dans tous les états d’engagements physiques.

3- Permettre une prise de conscience de la sensation d’ancrage et du lien entre la respiration et la qualité de son interprétation.

4- Donner à l’artiste les bases d’un training quotidien ainsi que des repères précis qu’il pourra pratiquer en toute autonomie.

  • Du 01/09/2020 au 08/09/2020
    Réf. Afdas : 1930984

49h (7 jours - 35.0h/semaine - 1 jour d'interruption)
PARIS 20 (Ile-de-France)
15 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Catherine RETORE — 0613237032
cretore@wanadoo.fr
www.ecoledelarespiration.sitew.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Savoir gérer son effort physique et vocal, acquérir de la légèreté et de l’envergure dans sa pratique artistique n’est possible qu’avec de bons appuis intérieurs: la respiration physiologique profonde est l’état qui les met en place. Dans ce mode respiratoire, le diaphragme et les muscles auxiliaires (muscles du dos et muscles du ventre) sont le moteur principal. Ils donnent à l’expiration le rôle le plus important de l’acte respiratoire. La personne qui pratique cette respiration concentre toute son attention sur un vidage intense de l’air pulmonaire pendant l’expiration, sans se préoccuper de l’inspiration qui se réalise automatiquement et en rapport direct avec l’ampleur du vidage provoqué par l’expiration. Pendant la respiration diaphragmatique profonde, c’est le corps tout entier qui respire, dénouant les contre- efforts ou crispations au niveau des épaules et de la gorge.
La présence vocale et physique de l’artiste repose sur cette mécanique vitale. Elle est un levier de la qualité d’exécution du comédien, du musicien, du danseur, de l’artiste de cirque...

Le stage s'articule autour de 5 ateliers. Les liens entre les différents ateliers sont maintenus en permanence par les intervenants qui développent ces pratiques depuis des années et les croisent ensemble sur différents terrains (École de la Respiration, École du Verbe, et autres étroites collaborations dans différentes écoles artistiques).

1- Pratique de la gymnastique respiratoire (Catherine Rétoré et Lionel Robert) Le but est de développer la condition physique par la répétition, la précision et l’attention du travail du souffle. Nous sommes attentifs à ce que le travail ne soit jamais en force: nous tenons compte des raideurs et fragilités de chaque personne en adaptant certaines positions d’équilibre et certains mouvements physiques.
Les séries de mouvements mobilisent d’une façon homogène la respiration, le travail musculaire, la concentration, le calme, l’engagement sans inhibition. Tout le groupe est relié par cette respiration dynamique, bruitée et rythmée.

2- Atelier de phonation (Catherine Rétoré): la personne perçoit physiquement combien le travail musculaire est absolument identique à celui qu’il a senti pendant la gymnastique respiratoire. Le timbre s’éclaircit, s’enrichit sur toutes les combinaisons syllabiques des voyelles et des consonnes jusqu’à l’obtention d’une phonation parlée spontanée et naturelle.

3- Atelier de rythmes (Benoît Lugué): Cet atelier a pour but de renforcer le sens du rythme. La maîtrise respiratoire y donne accès. Nous visiterons quelques fondamentaux: la notion de tempo, les divisions de l’espace-temps (binaire, ternaire) et quelques décompositions simples. Nous multiplierons les jeux de rythmes, en coordonnant les mains, les pieds et la voix. A l’aide du chant et des percussions corporelles, nous étudierons comment croiser les rythmes, les faire dialoguer. Nous éprouverons sans cesse l’influence du rythme sur notre corps, notre voix, notre souffle. Le but sera de faire en sorte que le rythme, le geste, la voix, la respiration soient toujours bien placés, bien ordonnés.

4- Atelier sur le texte (Valérie Bezançon et Sava Lolov): cet atelier visera à donner à chaque stagiaire autonomie et précision dans l’établissement de son phrasé. Ce phrasé précis — en lien avec le travail respiratoire, lui permettra ensuite la fluidité de sa parole, la tenue de son engagement dans les silences entre les phrases et les segments de phrase.

5- Atelier interprétation (Sava Lolov) Grâce à une technique approfondie, l’artiste peut exprimer ce qu’il ressent plus intensément. La culture de la respiration donne accès à la concentration, à la présence, à l’intensité, à l’équilibre, au parler juste, au geste juste, à l’interprétation juste.
" Les jours où tu sentiras ta respiration comme une source limpide, une petite divinité dispensatrice de bons offices qui anime tout ce qui vit, de la naissance à la mort, tu auras la clef qui ouvre toutes les autres portes de la technique de l'acteur. La respiration est à la base d'une bonne diction, d'une lecture intelligente, aussi bien que des mouvements tragiques ou effets comiques bien placés.
Tu dois donner l'impression que tu ne t'interromps jamais pour reprendre haleine Fais tout ce travail qui va te demander du temps, de la patience, et surtout de la régularité dans l'effort. "
Charles Dullin

Planning d'une journée type

9H30 à 11h30 : Pratique de la gymnastique respiratoire (totalité du groupe)

11h30 à 13h : Atelier de rythmes corps et voix (totalité du groupe)

Pause déjeuner

14h à 17h30 : - Atelier de phonation voix chantée, voix parlée (petit groupe)
- Atelier sur phrasé du texte (petit groupe)
- Atelier d’interprétation (petit groupe)

Supports fournis aux stagiaires

Tapis de sol
Anches de cornemuses
Ballons de baudruche
Clavier
Photocopies des textes travaillés

15 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

Les acquis théoriques et pratiques feront l'objet d'un processus d'évaluation continue durant tout le déroulé de la formation, en lien avec les objectifs pédagogiques. Un regard attentif sera porté sur l'engagement du stagiaire tout au long du processus de travail. Un bilan pédagogique de la formation et des stagiaires sera réalisé le dernier jour du stage, avec l'ensemble des participants et des intervenants.

Formateurs

Catherine RÉTORÉ Artiste dramatique et pédagogue

Valérie BEZANÇON Artiste dramatique et pédagogue

Lionel ROBERT Artiste dramatique et pédagogue

Sava LOLOV Artiste dramatique et pédagogue

Benoît LUGUE Artiste musicien, compositeur et pédagogue