Revenir à la liste

CEFPF — LE SCENARIO

Mots-clés associés : Intermittents techniciens cinéma et audiovisuel - 03 - ecriture, réalisation

À l’issue de cette formation, les stagiaires auront acquis les fondamentaux de la dramaturgie par le biais d’exercices pratiques et d’analyses filmiques pour entreprendre le développement de leur projet de long métrage grâce à un suivi personnalisé.

Informations générales

Identification du stage

:

Réalisateurs, producteurs, scénaristes de formats courts, script-doctors, monteurs, journalistes, réalisateurs, documentaristes ainsi que les personnes ayant déjà une pratique d’écriture (roman, nouvelle, théâtre, BD, scénario de lm d’animation...)

:

Avoir un projet de Scénario.
Expérience professionnelle évaluée par les responsables pédagogiques du CEFPF sur présentation d’un curriculum-vitae et d'un entretien individuel.

:

Objectif principal :
À l’issue de cette formation, les stagiaires auront acquis les fondamentaux de la dramaturgie par le biais d’exercices pratiques et d’analyses filmiques pour entreprendre le développement de leur projet de long métrage grâce à un suivi personnalisé.

Objectifs détaillés :
- Apprendre les principes de dramaturgie : les comprendre, les repérer, les appliquer dans l’écriture.
- Développer une fiction longue (à l’état de synopsis ou traitement) et savoir comment la faire aboutir en continuité dialoguée à la suite de l’atelier.
- Connaître le « marché », le fonctionnement global du secteur audiovisuel, toute la chaîne de production d’une fiction.
- Connaître les différentes sources de financement de l’écriture de scénario (résidences d’écriture, CNC, aides régionales, etc.).
- Maîtriser les différents outils de démarchage et de présentation : pitch, synopsis, traitement, continuité dialoguée, note d’intention…
- Savoir comment démarcher un producteur.

  • Du 02/12/2019 au 31/01/2020
    Réf. Afdas : 1930731
  • Du 14/10/2019 au 29/11/2019
    Réf. Afdas : 1930729

252h (35 jours - 36.0h/semaine)
PARIS 20 (Ile-de-France)
10 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Michael LEBLANC — 0140301585
michael-l@cefpf.com
www.cefpf.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

PARTIE 1 : Les fondamentaux de la dramaturgie

Préambule : pourquoi enseigner l’art de la narration ?
Alternance entre théorie, exercices pratiques en atelier et analyses filmiques.

* Apprendre la dramaturgie = acquérir une compétence
Art et/ou succès commercial ?
Les différents types d’histoire ou :
Pourquoi des films qui ne respectent pas les règles classiques sont-ils quand même des chefs-d’œuvre ?
Qu’est-ce que scénariser ?
Ecrire des actions
Ecrire en images
Ecrire pour le spectateur
Ecrire pour un marché

* Une première approche de la dramaturgie…
Une œuvre dramatique = 10 points clés

* Conflit et émotion
Qu’est-ce que le conflit ?
Quel est l’intérêt de mettre du conflit dans une œuvre dramaturgique ?
Comment nait le conflit ?

* Le protagoniste / son objectif / son enjeu et ses motivations
Le protagoniste
L’objectif
Les motivations et l’enjeu
Réflexion générale… objectif et enjeu : le fond d’une histoire

* Les obstacles
La nature et la variété des obstacles
L’efficacité des obstacles
Le deus ex machina
Le diabolus ex machina
L’antagoniste
Le crescendo dramatique
La question dramatique et le suspense

* La caractérisation
Qu’est-ce que caractériser un personnage ?
Les éléments de caractérisation
Le travail de caractérisation
Ce que dit Linda Seger dans « créer des personnages inoubliables »
Ce que dit John Truby dans « l’anatomie du scénario »
Ce que dit Robert Mac Kee dans « story »

* L’ironie dramatique, la surprise et le mystère
L'ironie dramatique, un outil puissant
La surprise, à conjuguer avec l’ironie dramatique
Le mystère, à manier avec précaution

* La sous-intrigue ou l’intrigue secondaire
Définition
Fonctions

* La structure
Les trois actes
Les nœuds dramatiques
Les exceptions ou : jusqu’où briser les règles ?
Les 22 étapes selon Truby
Les temps forts de Christian Bielgaski

* Quelques genres particuliers
Le film a héros multiples ou film chorale
Le film d’amour
La comédie

* La notion d’unité
Unité de temps, de lieu, d’action, de thème, de style…
Préparation, langage et créativité
Au service de la justification
Au service de la participation du public

* La scène
Analyse
Structure

* Le dialogue
Les pièges à éviter
Les fonctions du dialogue
La justesse du dialogue
Ce que dit Linda Sieger sur le dialogue

* Les petits « plus »
Le monde de l’histoire selon Truby
Les symboles
Les genres
Ecrire de l’intérieur vers l’extérieur de Robert Mac Kee

* Des outils concrets
Le pitch
Le synopsis
Le séquencier
Le traitement
La note d’intention

* Les différentes étapes pratiques pour construire un film
Pré-étape : la recherche
Première étape : le message / la théorie / le point de vue de l’auteur / le sens
Deuxième étape : le pitch dramatique
Troisième étape : le pitch thématique (arc transformationnel)
Quatrième étape: la réponse dramatique happy-end ou pas ?
Cinquième étape : le concept / l’originalité
Sixième étape : les fondations du scenario (pas chronologique)
Septième étape : le fil à fil / étapier
Huitième étape : le scène a scène (ou le synopsis si plus facile)
Neuvième étape : le traitement
Dixième étape : la continuité dialoguée

Partie 2 : Atelier de développement des projets personnels

Cette deuxième partie a pour vocation de mettre en application les règles de dramaturgie apprises lors de la première partie et de soutenir les stagiaires dans le commencement du développement de leur projet de long métrage, en étant accompagné, « coaché », par le formateur référent.

L’objectif est l’élaboration d’un synopsis détaillé accompagné d’une note d’intention et éventuellement, selon l’avancement du projet, de séquences dialoguées.

La formation allie l’écriture en atelier, favorisant une ambiance de travail interactif, à des séances d’écriture individuelles régulièrement ponctuées par des entretiens personnalisés avec le formateur référent.
Ce travail permet ainsi de réunir l’ensemble des conditions utiles aux participants pour développer efficacement l’écriture de leur projet dans le prolongement de la formation.

Cette deuxième phase de travail (atelier collectif et entretiens individuels) se déroule en plusieurs phases :

- Le formateur référent donne d’abord un « cahier des charges » (ou « canevas ») aux stagiaires, reprenant les principales règles de dramaturgie enseignées dans la première partie du stage. Il s’agit, pour les stagiaires, de s’interroger globalement sur leur intention d’auteur, leur sujet, leur point de vue, mais aussi sur leurs personnages, les objectifs et enjeux, les obstacles, le dénouement, la transformation éventuelle de leurs personnages, etc.

- Une fois ce cahier des charges rempli, le formateur référent organise un tour de table (atelier collectif) afin que chaque stagiaire s’exprime sur son projet. De manière à obtenir quelques retours constructifs de la part du formateur référent, ainsi que des autres stagiaires.

- Jusqu’à l’élaboration d’une première version de synopsis et de note d’intention, les entretiens suivants sont individuels et permettent d’affiner de plus en plus : l’intention de l’auteur, la caractérisation des personnages, la construction de l’intrigue, etc.

Au cours de ce travail d’accompagnement individuel et collectif, chacun des points suivants sera abordé :

° Analyse globale du projet :
Il s’agit dans un premier temps d’évaluer les ressources et les pistes de développement proposées pour chaque projet, à savoir :
- préciser la genèse des projets
- définir la nature de l’inspiration des stagiaires
- déterminer le genre choisi en fonction du sujet

Le formateur est aussi amené à préciser avec chacun des stagiaires les éléments fondamentaux de son sujet, soit :
- Le point de vue de l’auteur
- Le choix du genre
- La nature de l’enjeu
- Le thème
- La structure dramatique
- Le choix du contexte
- Le potentiel du sujet aujourd’hui
- L’impact sur le public
- Les ressources du sujet en fonction du développement envisagé

° Choix et Caractérisation des personnages :
- Définition du protagoniste, antagoniste et de l’enjeu qui les oppose.
- Définition des motivations, du but et de la trajectoire de chacun.
- Mise en avant de la nature des conflits et des interactions qui les opposent ou les unissent.
- Caractérisation de chacun des personnages face à son enjeu
- Définition de leur singularité
- Approfondissement de leur psychologie
- Fonctionnement de chaque personnage dans l’histoire

° La construction dramatique :
- mettre en lumière la progression dramatique, en ciblant le conflit dramatique central, les intrigues secondaires, les nœuds dramatiques, les obstacles et les péripéties,
- étudier la construction des scènes et leur enchaînement sur la durée du scénario
- Structuration du séquencier
- Trouver des solutions aux causes de blocages éventuels.

° Les dialogues :
- maîtriser la spécificité des dialogues et du langage cinématographique.

° Développement :
- accompagnement personnalisé pour la rédaction d’un synopsis (ou d’un traitement), d’une note d’intention et de certaines scènes dialoguées.

° Validation finale pour l’obtention du CP-FFP :
En présence du formateur référent, chaque stagiaire présente son projet face à un producteur de long métrage.
L’objectif de cette validation est de pouvoir mesurer les progrès accomplis et de valider l’avancée du développement (structure dramatique, force des personnages, cohérence des dialogues etc).

° Bilan de la formation :
Après le face à face avec le producteur, le formateur référent s’entretient une dernière fois avec les stagiaires. D’abord à l’intégralité du groupe pour débriefer de l’entretien avec le producteur, puis individuellement pour réfléchir sur les pistes de travail à envisager pour continuer son développement après la formation.

Planning d'une journée type

voir programme pédagogique déjà détaillé par journée

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Exposé théorique, exercices pratiques.
Développement des projets personnels des stagiaires.
Analyse et évaluation des scénarios.
Entretiens personnalisés et travaux en sous-groupes à la demande des stagiaires.

Supports fournis aux stagiaires

• Supports fournis aux stagiaires :
Dossier hebdomadaire de documentation.

• Moyens techniques à la disposition des stagiaires :
Matériel didactique mis à disposition pour l’exercice de simulation.
Salle avec télévision et lecteur DVD, vidéoprojecteur.

• Nombre de stagiaires par poste de travail :
Un poste de travail par stagiaire iMac 5, 17 pouces.

1 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

- Par les stagiaires :
bilan hebdomadaire sur le contenu pédagogique de la formation au moyen de questionnaires d’évaluation remis aux stagiaires et analysés par le coordinateur pédagogique.

- Par le CEFPF :
contrôle continu, questionnaire écrit et pitch du projet face à un jury composé de professionnels en activité.

Formateurs

Julie PONSONNET Scénariste - Script Doctor

Anne TUDORET Chargée de mission création - Bureau des auteurs / CNC

Philippe BARRIERE Scénariste - chargé de développement

Gaël MOREL Réalisateur de Longs métrages

Marc IRMER Producteur délégué - Dolce Vita

Marie SERVANE BARGY Responsable du pôle Auteurs et Réalisateurs - Agents Agitateurs