ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE — La teinture naturelle, approche artisanale et industrielle

Mots-clés associés : Auteurs des arts graphiques et plastiques 2D-3D - auteurs des arts graphiques et plastiques 2d-3d

Découvrir les spécificités techniques et les richesses chromatiques des colorants organiques naturels.

Informations générales

Identification du stage

:

Créateurs de mode, designers textile couleur et matière, costumiers et les plasticiens

:

Etre familier avec le langage de la couleur et les matières textiles.

:

Quelles possibilités, quelles limites? Comprendre les enjeux des colorants organiques naturels à travers une approche artisanale et industrielle.

  • Du 07/09/2020 au 11/09/2020
    Réf. Afdas : 1970793

35h (5 jours - 35.0h/semaine)
PARIS 05 (Ile-de-France)
4 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Emmanuelle BURSTEIN — 0142349703
emmanuelle.burstein@ensad.fr
www.ensad.fr

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Une approche théorique :
- Evolution des usages et des enjeux des colorants naturels à travers l’histoire et les civilisations.
- Diaporama des méthodes en fonction des usages, des échelles, des modes de production et des matières à teindre.
- Selon la saison, visite d’un lieu emblématique (jardin tinctorial, musée, atelier)
Une approche artisanale :
- Comprendre les techniques traditionnelles pour développer une pratique artisanale contemporaine : exemples en tissus collectés et en images.
- Travailler avec une plante : son histoire, ses fonctions médicinales, la qualité de l’extraction, quelles possibilités chromatiques en fonction du choix des matières à teindre et des techniques de teinture (mordants métalliques, mordants végétaux).
- Pour une économie de la teinture : ajustement des dosages : plantes, mordançages, nuançages, limitation des consommations en eau et en énergie, recyclage des bains.
- Méthodologie pour passer de l’échantillon à la teinture en pièce, teinture d’un métrage ou d’une pièce textile
- Stabilité, entretien, filières de production de plantes, temps et coûts de réalisation
Une approche industrielle :
- Quelles méthodes industrielles pour les colorants à mordants (garance, cochenille, réséda, tanins…) et pour les colorants de cuve (plantes à indigo). Comment les combiner?
- Conception et réalisation d’un nuancier en trichromie à partir de trois extraits de plantes.
- Mise en place d’un protocole permettant unicité, reproductibilité et stabilité.
- Travail de contre-typage à partir d’une gamme de trois couleurs pensées en fonction des possibilités chromatiques des teintures naturelles.
- Teinture en pièce à plus grande échelle à partir du travail de nuancier et de contre-typage

Supports fournis aux stagiaires

Matériel Fourni : Tissus cellulosiques et protéiques en prêt-à teindre, colorant naturels variés et adjuvants, accès à l’atelier de teinture de l’ENSAD (bains marie, barques à teindre, et laboratoire de préparation des colorants).

1 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

Évaluation à chaud le dernier jour

Formateurs

Clément Bottier designer textile

Sandrine Rozier Créatrice costumes et textile

France Beuque Responsable de l'atelier ennoblissement textile de L’ENSAD

Catherine Podsadny Ingénieur E.N.S.A.I.T. spécialisée en chimie textile