IT NEW YORK — IT NEW YORK – Jouer Juste : méthode de l'Acteur par Robert Castle (anc. Lee Strasberg Theatre & Film Institute)

Mots-clés associés : Intermittents artistes hors musiciens - atelier stanislawski - meisner - actor's studio - meyerhold

Être organique et vrai, émotionnellement disponible et créatif au cinéma comme au théâtre est l'objectif de tout comédien. "Jouer juste" s'adresse aux comédiens et comédiennes désireux de découvrir une technique solide pour atteindre cet objectif.

Informations générales

Identification du stage

:

Comédiens(nes), artistes du spectacle, metteurs en scène.

:

Comédiens(nes), artistes du spectacle, metteurs en scène amateurs et professionnels.
au moins une expérience de la scène

:

Évolution de "The Method" de Stanislavski et de Lee Strasberg, la Castle Acting Technique est axée sur le processus de création du personnage par l'imagination, la mémoire sensorielle et l’intelligence intrinsèque du corps. Discipline de l'acteur avec un grand nombre d'exercices qui forme une technique d'entraînement à part entière, indispensable au comédien, au théâtre comme au cinéma.
Comment construire son personnage ? Qui est-il ? Comment "être" sans forcer les émotions ? Comment se défaire de nos tics de jeu ? Comment libérer une impulsion ? Comment être juste ?
Robert Castle a longuement enseigné la "Method" au Lee Strasberg Theatre & Film Institute. Il y a apporté une évolution qui lui est propre et qui avait fait de lui le professeur le plus demandé et le plus réputé du Lee Strasberg Theatre & Film Institute de New York.

  • Du 21/10/2019 au 08/11/2019
    Réf. Afdas : 1930495

90h (15 jours - 30.0h/semaine)
LYON (Auvergne-Rhône-Alpes)
12 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Anne-Marie MORENO — 0615139152
jouerjuste@itnewyork.eu

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Évolution de "The Method" de Stanislavski et de Lee Strasberg, la Castle Acting Technique est axée sur le processus de création du personnage par l'imagination, la mémoire sensorielle et l’intelligence intrinsèque du corps. Discipline de l'acteur avec un grand nombre d'exercices qui forme une technique d'entraînement à part entière, indispensable au comédien, au théâtre comme au cinéma.
Comment construire son personnage ? Qui est-il ? Comment "être" sans forcer les émotions ? Comment se défaire de nos tics de jeu ? Comment libérer une impulsion ? Comment être juste ?
Robert Castle a longuement enseigné la "Method" au Lee Strasberg Theatre & Film Institute. Il y a apporté une évolution qui lui est propre et qui avait fait de lui le professeur le plus demandé et le plus réputé du Lee Strasberg Theatre & Film Institute de New York.
La technique de relaxation, mise au point par Lee Strasberg puis améliorée par Robert Castle et Alejandra Orozco et les exercices de mémoire sensorielle sont les points forts de la méthode. Ils permettent au comédien de recréer un panel d'émotions et de les adapter aux circonstances dramatiques d'un rôle. Ces exercices participent à un entraînement qui va suivre le comédien tout au long de sa carrière et ils constituent les outils nécessaires pour prêter aux personnages incarnés des émotions vraies. Cette méthode permet au comédien d'imprimer sa propre personnalité à un rôle donné, ce qui fera sa force et lui donnera une présence unique sans jamais jouer une émotion "type" ou avoir une réaction "cliché".
Quel que soit son niveau, chaque comédien travaille avec les indications de Robert Castle dans l'optique d'une évolution continue. Le travail en stage est identique à celui effectué en répétitions pour des représentations professionnelles : le comédien joue son rôle avec qui il est, avec ce qu'il en comprend. Robert Castle est là pour amener le mieux possible le comédien à son but. A jouer juste.

Planning d'une journée type

TROIS SEMAINES : DU LUNDI AU VENDREDI
30 HEURES PAR SEMAINE
Matin (10h - 13h) :
Relaxation, exercices de préparation et de mémoire sensorielle
Chaque cours débute avec une séance de relaxation d'une heure environ, adaptée aux comédiens et aux demandes physiques de la scène. Aucun niveau sportif n'est requis. Il s'agit de rechercher, en suivant un ordre très précis à travers chaque endroit du corps, où se trouvent les tensions et apprendre à les éliminer dans toutes les situations (sensations de raideur sur scène, trac, physicalité du personnage). C'est une préparation physique nécessaire à la notion d'espace et de présence. Après un entraînement régulier, le temps nécessaire se raccourcit, c'est une clé pour chasser le trac et être "présent" de manière instantanée. Les comédiens issus de l'enseignement de cette méthode pratiquent cette relaxation toute leur vie.
Une grande partie de la relaxation est dédiée à la respiration : apprendre à soutenir la voix et à utiliser ses cordes vocales sans les abîmer. Devenir un "expert" de la respiration, savoir porter la voix sans en altérer la qualité émotionnelle est un atout majeur pour tout comédien.
Suite d'exercices de mémoire sensorielle et de mémoire affective 1H45
Ce sont des exercices qui entraînent le corps et l'esprit à répondre aux exigences à la fois physiques et émotionnelles d'un rôle ; trouver la démarche, le rythme de parole, les gestes, les réactions et les émotions d'un personnage sans "mimer" ou "faire comme quand". Tous les stagiaires sont sur scène, il n'y a donc pas de spectateur. Chaque stagiaire a plusieurs exercices de mémoire sensorielle à faire, sans se soucier des autres stagiaires. Suivant le niveau de connaissance de cette méthode, Robert Castle veille à ce que chaque jour, chaque stagiaire évolue.
La mémoire sensorielle consiste à revivre avec ses sens (olfactif, gustatif, visuel, auditif, tactile) une situation donnée.
Exemple : "alcool". L'acteur se replace dans une situation où il sent, goûte, puis boit un alcool imaginaire. Plus l'exercice sera travaillé convenablement, suivant une discipline et un protocole précis, plus les effets dont se souviennent nos sens referont surface. La démarche, la diction, la gestuelle seront celles que le corps aura vécues. Le comédien ne mimera pas un personnage saoul, mais prêtera au personnage une réaction vraie à l'alcool.
Cet entraînement est très important dans toutes les situations de jeu, au théâtre comme au cinéma. Combien de fois est-il demandé à un comédien de grelotter, de froid, de peur, ou de maladie ? Bien sûr, iI est toujours possible de faire semblant de grelotter. Mais le comédien devient crédible à 100% s'il utilise ses sens pour rappeler à son corps une situation pour qu'il grelotte naturellement. Plus le stagiaire évolue, plus les exercices se complexifient et s'additionnent. Plus le comédien s'entraîne, plus la réaction est immédiate et spontanément utilisable pour un rôle.
Mémoire affective
Il s'agit de reproduire une émotion vécue et de l'ajuster pour son rôle. En aucun cas il n'est demandé au comédien d'avoir déjà traversé le même drame que vit le rôle, mais seulement de savoir trouver l'émotion juste. Ces exercices ne trouvent pas leur source dans le factuel mais dans la mémoire sensorielle.
Exemple : une scène où il est demandé au comédien de pleurer la mort d'un être cher. Il est parfaitement inutile que le comédien, s'il a déjà vécu ce drame dans sa vie privée, le revive intérieurement pour jouer la scène. Le but est que le comédien expérimente les événements de son personnage lors d'improvisations. L'émotion résulte d'un "détonateur" lié à un événement. Le comédien utilisera ce détonateur pendant la scène et il ajustera au rôle l'émotion qui en découle, avec ce que le personnage vit dans la scène.
L'important est que le comédien exprimera une émotion vraie, essentielle à l'incarnation du personnage. Il devra s'entraîner beaucoup et développer son art afin de pouvoir, sur demande, intensifier ses émotions et au cinéma, les reproduire un grand nombre de fois.
(13h - 14h) : Pause déjeuner
Après-midi (14h - 17h) :
Travail des scènes et monologues
Chaque stagiaire travaille sur un monologue et une scène avec un partenaire et présente son travail sur scène tous les deux jours. Robert Castle fait lui-même le choix des œuvres à travailler, en fonction de ce qu'elles peuvent apporter techniquement et des aspirations de chaque stagiaire. Les œuvres sont transmises aux stagiaires environ une semaine avant le début du stage.
La même discipline qu'au Lee Strasberg Theatre & Film Institute et à l'International Theatre New York est observée. Le même temps de travail est imparti à chaque stagiaire. Pendant qu'un stagiaire est sur scène, les autres écoutent et regardent, sans apporter leurs commentaires et aucun jugement n'est apporté sur le talent, ou sur les bonnes ou moins bonnes capacités de tel comédien pour tel rôle. Ceci permet au stagiaire de travailler en confiance dans les mêmes conditions qu'une session de coach particulier.
Pendant les passages en scène, Robert Castle guide, dirige, conseille, sollicite mais ne montre pas au comédien ce qu'il doit faire ou ne pas faire, de façon à ce que le comédien trouve et se rende compte par lui-même de ce qui est juste dans son interprétation. Cette méthode de travail permet au comédien de ne pas être un "élève", mais un comédien autonome, créatif et capable de répondre, lors de ses engagements professionnels, aux directions d'un metteur en scène.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Castle Acting Technique. Méthode Strasberg/Stanislavski voir "Programme pédagogique".

Supports fournis aux stagiaires

1/ La formation se déroule dans un théâtre avec plateau scénique.
2/ Les textes de scènes sont envoyés intégralement une semaine avant le début de la formation.

10 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

Chaque jour un temps est imparti pour les questions sur le travail effectué par chacun.
Après chaque présentation de scène et tout au long de la formation, Robert Castle s’entretient avec chaque stagiaire de manière personnalisée sur son travail effectué et sur la progression de son jeu.
Le formateur évalue l'acquisition des objectifs pour chaque stagiaire à l'aide d'une grille d'évaluation dont les critères ont été déterminés en amont.
Le dernier jour, Robert Castle fait le bilan pour chacun des stagiaires et comment travailler dans le futur sur les critères suivants :
- Travail sur le personnage et son univers
- Aspects de jeu à parfaire, technique à approfondir
- Avancées, difficultés surmontées, quels types d'exercices travailler spécifiquement.
Une attestation de stage notifiant sa présence et son assiduité est remise à chaque stagiaire en fin de stage

Formateurs

Roberrt Castle metteur en scène