Accéder à la liste complète des stages conventionnés

LES ESCALES BUISSONNIERES — LE MIXAGE A L'IMAGE SUR PROTOOLS EN STUDIO PROFESSIONNEL

Mots-clés associés : Intermittents techniciens cinéma et audiovisuel - 06 - son

Publié le 06/06/2019 — Produit n° 223458 — Code interne : A

Maîtriser l’intégralité des étapes d’élaboration et de réalisation de la bande-son d'un produit audiovisuel (télévision ou cinema) à l'aide de ProTools.

Informations générales

Identification du stage

:

- Tous professionnels du son désirant maîtriser le logiciel Pro Tools pour monter et mixer des produits audiovisuels (cinéma et télévision).
- Tous techniciens audiovisuels désireux d’élargir leurs compétences et de perfectionner leur pratique professionnelle en comprenant et maîtrisant le mixage son d’un produit audiovisuel réalisé sur Protools.

:

-Connaissance des bases et pratique préalable du logiciel Protools
- Première expérience en postproduction.

:

Maîtriser l’intégralité des étapes d’élaboration et de réalisation de la bande-son d'un produit audiovisuel (télévision ou cinema) à l'aide de ProTools.

  • Du 25/11/2019 au 06/12/2019
    Réf. Afdas : 1930642

70h (10 jours - 35.0h/semaine - 2 jours d'interruption)
LYON (Auvergne-Rhône-Alpes)
4 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Laura DIMACOPOULOS — 0640285412
contact@escalesbuissonnieres.fr
www.escalesbuissonnieres.fr

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

JOUR 1 - Intervenant : Thomas Besson – Lieu : studio de posproduction 1

PRÉSENTATION DU FORMATEUR
PRÉSENTATION DES STAGIAIRES
PRÉSENTATION DU PROGRAMME

APPROCHE DU MIXAGE
a/ La hiérarchisation des tâches et des postes
Définition des différents postes en post production son
- Rappels sur le tournage
- Confo / Récupération des éclatés
- Montage des Directs / Post Synchro
- Bruitage
- Montage son
- Mixage

b / La dimension humaine
- Le réalisateur, ses différents profils, ses attentes
- Les différents intervenant autour du réalisateur pendant le mix : producteur, monteur son, monteur image, musicien
- La dimension psychologique à l'étape du mixage

c/ La lecture artistique
- Le rapport au plan
- Les effets, usage de l'égalisation
- L'acoustique des décors, usage de la reverb
- Les panoramiques
- L'intégration de la musique, son rapport aux autres sons


VISIONNAGE – ECOUTE
Visionnage-écoute de différents programmes audiovisuels mettant en avant
différentes notions : Rapport de plan/ Focus Parole, Effet d'égalisation (enferment, téléphone), Effet de Reverb Acoustique de lieu, éloignement, Musique IN/OFF, Musique Front ou Tapis.


INTRODUCTION AUX SYSTEMES PROTOOLS
a/ Présentation d'un système Protools HD / L
- Système Natif
• Définition, exemple matériel
• Avantage et inconvénients

- Système HD TDM
• Définition, exemple matériel, intégration
• Avantage et inconvénients
• Logiciel PT vs PT HD
- L'indépendance vis à vis du Hardware
- Les principale différences, notamment pour le mixage
- L'historique des versions de Protools et la situation aujourd'hui

b/ La session Protools
- Options d’affichage des fenêtres Edit et Mix
- Définition des différents type de pistes
- Groupe de pistes
- Base de l'automation
- Configuration I/O
- Configuration du Hardware et du moteur de lecture de Pro Tools


c/ Surfaces de contrôle
- Principe et fonctionnement

d/ Edition et manipulation audio
- Option et mode d'édition
- Manipulation des régions
- Gestion des régions et des audios de la session
- Les Fades
- Les Plug in Audiosuite

e/ Travail à l'image dans Pro Tools
- Réglage de session pour le travail à l'image (FPS, start session...)
- Piste Movie / lecture video (Carte)
- Importer une vidéo
- Lire une vidéo
- Importer des OMF et AAF / Import Session Data


JOUR 2 - Intervenant : Thomas Besson – Lieu : studios de postproduction 1 et 2

LES BASES DU MIXAGE
a/ Les théories du son liées au mixage
- Les échelles de mesures, FS, DIN, approche du Loudness
- Notion numérique, d'échantillonnage, de quantification
- Compatibilité mono

b/ La conduite du mixage
- L'approche par éléments (Stems séparés)
- La méthodologie, les étapes du mixage (Montage des directs, prémix parole, etc..)
- L'anticipation du Master
- Prémice au Template de session

c/ Session de base de mix
- Création des Stems, Routing de base
- Premiers agencement visuel de la session
- Master Rec

d/ La gestion des Relink de fichier
- Les causes d'un erreur de relink : déplacement, renommage, changement d'ID
- Les stratégie de relink

e/ L'automation
- Principe de base
- Les différents modes d'automations (write, read, touch, latch, trim)
- L'affichage des automations
- L'interaction graphique avec l'automation
- L'interaction par surface de contrôle

f/ Les Plug Ins
-Définition des différents types : RTAS, TDM, AAX 32, AAX 64 NATIVE & DSP
- Leur installation
- L'interface des Plugs In
- L'automation des Plugs In

g/ Les effets de base pour le mixage
- L'égalisation à vocation artistique
- La réverbération à vocation acoustique
- Le panoramique pour localiser un son
- La dynamique particulière, appliqué aux pistes
- La dynamique globale, liée à l'ensemble du mix


LES BASES DU MIXAGE - MISE EN PRATIQUE
Sous la direction du formateur, les stagiaires mettent en oeuvre toutes les notions de base du mixage vues précédemment et réalisent le mixage stéréo (session pro tools simplifiée) d’un épisode de série d’animation manga en VF


JOUR 3 - Intervenant : Thomas Besson - Lieu : studios de postproduction 1 et 2

LES BASES DU MIXAGE - MISE EN PRATIQUE (suite)
Sous la direction du formateur, les stagiaires mettent en oeuvre toutes les notions de base du mixage vues précédemment et réaliser le mixage stéréo (session pro tools simplifiée) :
- d’un reportage ou magazine TV
- d’un court métrage de fiction

- Visionnage/écoute en groupe des travaux realisés lors de la mise en pratique des bases du mixage
- Analyse et commentaires du formateur


LA NORME TV R128
a/ Les anciennes normes TV
- DIN45406 : -9dbFS et la problématiques diffusion hertzienne. ( Modulation de fréquence )
- Le Loundness (Definition, objectifs, explication, Loudness vs VU..)

b/ La RT017 (R128)
- Détails de la recommandation, présentation des documents de la CST
- Le True Peak (définition)
- Détails de la recommandation, présentation des documents de la CST
- La mesure Intégrée (programme long / court)
- La mesure Short Term (programme long / court), la mesure Momentary
- Le LRA

c/ Les outils pour la R128
- Comparatif Nugen VisLM, TC Electronic LM2, Flux Pure Analyzer, Doby Media Meter, Izotope Insight
- Analyse critique

d/ Synthèse
- Les atouts et les inconvénients d'un mixage répondant à la norme R128
- Interdépendance des mesures
- Stratégies pour respecter la norme : à l'entame du mix, pendant le mix, et à la fin du mix.


JOUR 4 - Intervenant : Thomas Besson - Lieu : studios de postproduction 1 et 2

LA NORME TV R 128 - MISE EN PRATIQUE
Sous la direction du formateur, les stagiaires mettent en oeuvre les notions concernant la norme TV R128 vues précédemment et réalisent le mixage
d'une publicité TV.
Ils assurent également la mise aux normes du manga mixé durant la mise en pratique des bases du mixage.

- Visionnage/écoute en groupe des travaux realisés lors de la mise en pratique de la norme R 128
- Analyse et commentaires du formateur


LE MIXAGE AVANCÉ
a/ Automation avancée
- Ecriture de base / verrouillage des paramètre par défaut
- L'importance des slots Plug In / Send
- L'automation en Suspend / White to All : inconvénients
- L'automation en Preview
- L'écriture en Préview, Punch / write
- Introduction au capture
- Méthode d'approche, To the end, auto join….

b/ Organisation de session
- Les Groupes de mix
- Windows Configurations
- Les Markers / Snapshot
- Les preferences de session importantes pour le mix (include trim in send mode, allow latch prime on stop, coalesce trim…)
- Le Delay Compensation
c/ Méthodologie de travail appliquée au documentaire
- Présentation des différentes composantes son d'un documentaire
- Introduction à la problématique VO/VI
- Plan de mix : VI, puis VO
- (TP) Construction d'une session permettant la prise en charge du mix VI/VO

d/ Méthodologie de travail appliquée à la fiction
- Présentation des différentes composantes son d'une fiction
- Introduction à la problématique VO/VI
- Plan de mix : Directs, effect, musique, VI
- Template Fiction pour pro tools


JOUR 5 - Intervenant : Thomas Besson - Lieu : studios de postproduction 1 et 2

LE MIXAGE AVANCÉ – MISE EN PRATIQUE
Sous la direction du formateur, les stagiaires mettent en oeuvre les notions concernant le mixage avancé et réalisent le mixage d’une séquence choisie de fiction TV (téléfilm ou série d’animation).

- Visionnage/écoute en groupe des travaux realisés.
- Analyse et commentaires du formateur


JOUR 6 - Intervenant : Thomas Besson - Lieu : studios de postproduction 1 et 2

LE MIXAGE 5.1
a/ Historique de l'arrivée du multicanal au cinéma, et en télévision

b/ Les différents formats de mixage multicanal (Cinéma, TV HD et home cinéma)

c/ Les intérêts d'un mixage multicanal par rapport à un mixage stéréo

d/ Les problématiques liées au mixage 5.1
- Prise de son différente ?
- Montage son spécifique
- Système spécifique, réglage normes

e/ Normes et recommandations - Calibration des écoutes

f/ Le 5.1 dans Protools


LE MIXAGE 5.1 - MISE EN PRATIQUE
Sous la direction du formateur, les stagiaires mettent en oeuvre les notions concernant le mixage 5.1 et réalisent le mixage d’un programme en multicanal (Fiction TV ou documentaire ou habillage TV en 5.1)

- Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
- Analyse et commentaires du formateur


JOUR 7 Intervenant : Thomas Besson – Lieu : auditorium de mixage cinéma

LE MIXAGE CINÉMA
a/ Historique de la pellicule au DCP

b/ Les différents formats pour le cinema
- Les formats de défilement image ( 23,97, 24, 25, ..)
- Les formats annexes de livraison à sortir. (Dial/Music/Effect, VI, LtRt,…)

c/ Le Dolby pour le cinéma
L' agrément " Dolby " pour les salles de mixage et la certification "THX".
Label qualité pour un lieu adapté .

d / Présentation d’un studio de mixage cinéma
Etude rapide du synoptique de câblage et du workflow mis en place.
Présentation rapide du métier de recorder auditorium et de la console icon d control.

LE MIXAGE CINEMA - MISE EN PRATIQUE
Sous la direction du formateur, les stagiaires mettent en oeuvre les notions concernant le mixage cinéma et réalisent le mixage d’une sequence de court métrage

- Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
- Analyse et commentaires du formateur


JOURS 8 et 9 – Intervenants : Thomas Besson et Yoann Veyrat – Lieu : auditorium de mixage cinéma et studio de postproduction 1

MISE EN PRATIQUE – MISE EN SITUATION RÉELLE
Les jours 8 et 9 sont consacrés à un travail de mise en situation réelle.

Durant ces deux jours, chaque stagiaire travaile en tandem avec un autre participant pour realizer dans un temps imparti le mixage d’une fiction courte cinéma (réalisé dans l’auditorium de mixage cinema) et le mixage 5.1 pour la télévision d’un programme court (type série d’animation) (travail réalisé en studio de postproduction).

- Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
- Analyse et commentaires du formateur


JOUR 10 - Intervenant : Thomas Besson - Lieu : studios de postproduction 1 et 2

DU CINÉMA A LA TÉLÉVISION
Les problématiques du télécinéma ( adapter le mixage pour passer un film à la télévision)

DU CINÉMA A LA TELEVISION – MISE EN PRATIQUE
Sous la direction du formateur, les stagiaires mettent en oeuvre les notions vues précédemment et adaptent pour la télévision le mixage du programme court cinéma qu’ils ont réalisé lors des jours 8 et 9.

- Visionnage/écoute en groupe des travaux réalisés.
- Analyse et commentaires du formateur

BILAN DU STAGE
- Résumé des notions du stage.
- Bilan pédagogique.
- Conseils et ressources. Echanges sur le métier de mixeur.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

METHODE PEDAGOGIQUE

- Exercices :
Réalisés lors des mises en pratique systématiques de toutes les notions abordées
- Entraînement :
Développement des aptitudes grâce à une utilisation intensive de Protools
- Mise en situation réelle :
Celle-ci, réalisée aux jours 8 et 9, permet notamment une confrontation aux contraintes de rapidité et d’efficacité.
- Exposé
Présentation de notions théoriques et historiques
- Entretien avec des professionnels
Des échanges sont menés régulièrement avec les formateurs, tous des professionnels expérimentés en activité, sur le métier de mixeur et sur les attentes de la profession.
- Débat, discussion
Suite à l’écoute/visionnage en groupe des travaux réalisés.
- Apprentissage au sein d’un environnement professionnel
- Aide personnalisée lors des exercices pratiques

Supports fournis aux stagiaires

MOYENS TECHNIQUES

2 studios de postproduction professionnels, équipés comme suit :

- Système de Mixage :
Console Avid/Digidesign ICON D-Command 24 Faders ; Pro Tools HDX ;
Pro Tools 11 ; 8x8x8 IO ; Sync HD ; Horloge Maître Rosendhal NanoSync HD ; MacPro Quad 2,8Ghz.

- Monitoring & Contrôle :
Stéréo : Blue Sky Pro Desk ; 5.1 : A2T 
 ; Station Flux Pure Analyzer.

- Vidéo :
Ecran LED 55 pouces LG ou Ecran Plasma 42 pouces NEC ;
Carte vidéo Blackmagic Intensity Pro.

- Traitement :
TC Electronic M6000 ; TubeTech SMC2B ;
CEDAR DNS 1500 ;
Plug Ins : Focusrite D2/D3, McDSP ML4000, SpeakerPhone, iZotope RX4 ,TL Space, Revibe...


1 auditorium de mixage cinéma d’un volume acoustique de 360 m3, équipé comme suit :

- Système de Mixage :
Console Avid/Digidesign ICON D-Control 48 Faders.
Protools HD6 pour le mixage, équipé de 80 I/O ;
Protools HD2 pour l'enregistrement des Stems et Masters, équipé de 48 I/O ;

- Traitement :
Station Altiverb disposant 32 I/O, soit une capacité à gérer 6 unités de réverbération en 5.0 ;
Nombreux Plug Ins : Bundles Waves Platinium & SSL, Sonnox Dynamics & EQ, Flux Epure, SpeakerPhone, GRM Tools, TC Electronic MD3 & VSS3, TLSpace,…TubeTech SMC2B ;CEDAR DNS 1500 ;

- Monitoring :
Dolby CP650 et MME ;
Processeur d’écoute Yamaha DME32 ;
JBL 4637+2380A pour le LCR, 2 Subwoofer JBL3635, et JBL3310 pour les ambiances.

- Projection :
Station AVID VideoSatellite sur Media Composer 5.5 sur Matrox Mxo2 Mini ;
Projecteur BARCO TriDLP
Ecran de 5,92m x 3,2m


SUPPORTS
Différents programmes cinéma ou télévision (fictions, publicités, documentaires, séries ou films d’animation…)

Un support de cours d’une cinquantaine de pages reprenant les principales notions abordées lors de la formation sera remis aux stagiaires.

2 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

L’évaluation est continue tout au long de la formation, notamment lors des exercices de mise en pratique.

EVALUATION EN FIN DE STAGE
- Elle s’effectue lors des jours 8 et 9, lors de la mise en situation réelle.
Les formateurs évaluent l'acquisition des objectifs pour chaque stagiaire à l'aide d'une grille d'évaluation dont les critères ont été déterminés en amont par les formateurs et le responsable pédagogique.
- Des bilans et synthèses personnalisés sont effectués par les formateurs.
- En fin de stage, chaque stagiaire ayant suivi l’intégralité de la formation se verra remettre une attestation de suivi de stage.

Formateurs

Thomas Besson Mixeur, Formateur, Protools Certified Expert

Yoann Veyrat Mixeur, Formateur