Accéder à la liste complète des stages conventionnés

VIS COMICA ASSOCIATION — Stage de Jeu Clownesque

Mots-clés associés : Intermittents artistes hors musiciens - atelier style : comique, burlesque, baroque, tragédie

Publié le 07/05/2019 — Produit n° 223065 — Code interne : A

- Travailler sur son propre ridicule (l'essence de la construction clown)
- Ne pas fabriquer ni inventer un clown mais créer les conditions, les situations pour l'accueillir
- Faire éclater le jeu
- Dessiner alors, dans cette conscience et sincérité ce personnage unique
- Devenir l'artisan de son clown, le marionnettiste de vos fantaisies

Informations générales

Identification du stage

:

Comédiens, artistes de cirque, artistes de rue, danseurs, performeurs, musiciens.

:

Être professionnel du spectacle depuis au moins 2 années

:

- Rencontrer son être intime (le clown)
- Travailler sur son propre ridicule (l'essence de la construction clown)
- Ne pas fabriquer ni inventer un clown mais créer les conditions, les situations pour l'accueillir.
- Faire éclater le jeu.
- Dessiner alors, dans cette conscience et sincérité ce personnage unique
- Devenir l'artisan de son clown, le marionnettiste de vos fantaisies
- Écrire son pedigree, sa carte d'identité:'' ce qui le touche, ce qui l'ennuie, le passionne, le révolte, le rend triste, joyeux, timide, amoureux fou, profondément désespéré, heureux, excité, plein d'espoir....
- Reconnaître ses propres failles, jouer avec et les transformer en forces scéniques.
-Offrir des outils , comme la danse, les percussions corporelles... Le travail du clown est aussi un travail d'artisan. Comme le musicien, il répète ses games de gestes, de jeu...

  • Du 13/11/2019 au 21/11/2019
    Réf. Afdas : 1930501

56h (8 jours - 28.0h/semaine - 1 jour d'interruption)
QUESSOY (Bretagne)
12 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Marie Sophie BARBARIA — 0296425524
info@viscomica.org
www.viscomica.org

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Stage s'adressant aux acteurs, comédiens, danseurs, circassiens, chanteurs, musiciens désireux de rencontrer leur être intime: ''Le Clown''

Travailler sur son propre ridicule, c'est l'essence de la construction du personnage clown.

5, 4, 3, 2, 1 c'est à vous, seul sur le plateau , ici et maintenant vous y êtes.
Il n'y a pas de 4ème mur, il y a un partenaire et pas des moindres: ''le Public''
Vertige! Pas de texte, d'instrument de musique, de balles de jonglage... Juste vous en jeu avec le public.
Alors tous vos sens sont en émois. Votre corps, votre personne en apnée est traversée de doutes, de désirs, d'excitation, de colère, de découragement, de fuite, de bataille, de vouloir, d'idées les plus folles, d'obsession, de fantaisies...Votre intimité se révèle en public, le ridicule pointe son nez rouge, l'idiot prend sa place avec sa silhouette, son mouvement. Le clown apparaît. Votre clown!

Nous ne fabriquons pas, n'inventons pas un clown, nous créons les conditions, les situations pour l'accueillir. Alors, le jeu éclate, envahit l'espace. Votre clown avec toutes ses batailles, ses obstacles nous émeut, nous faire rire.
La Poésie du plus petit masque : ''le nez- rouge''

Personnage inadapté au monde, orgueilleux et délicieusement ridicule.
Le rire se place souvent dans toutes ces contradictions, ses travers, dans cet espace vide, suspendu entre cette promesse de réussite (ce qu'il prétend/ le moi face public) et ce qu'il est vraiment (Le moi intime).
Avide et ingénu il vit, n'abandonne jamais.
Le clown, c’est la capacité de sauver le monde à tout instant.

Le travail consiste alors à dessiner dans cette conscience, cette sincérité, ce personnage qui n'appartient qu'à vous. Car il s'agit bien d'un personnage et de plus, masqué (le nez rouge).
Vous devenez alors l'acteur, le conducteur, le chauffeur, le bricoleur, le réparateur... Vous êtes l'artisan de ce clown à l’effigie de tous vos possibles. Vous devenez le marionnettiste de vos fantaisies.
Nous écrirons alors son pédigrée, sa carte d'identité:'' ce qui le touche, ce qui l'ennuie, le passionne, le révolte, le rend triste, joyeux, timide, amoureux fou, profondément désespéré, heureux, excité, plein d'espoir....
Nous apprendrons à reconnaître ses propres failles, jouer avec et les transformer en forces scénique.
Pour le clown, les petites histoires n'existent pas.
Dans le ici et maintenant, à chaque instant c'est sa vie qui est mise en péril. Il joue et rebondit alors sur le mentir/vrai, la mauvaise foi pour sauver sa peau.
Il y aura un travail sur la conscientisation de la silhouette (le corps émotionnel). Si la silhouette change, l' émotion change. Si l'émotion change, la silhouette est en réaction instantanée et bouge (le corps raconte).
Nous apprendrons ensuite à jouer avec, à l'exagérer, à l'étirer jusqu'au souffle suivant (la rupture).

Planning d'une journée type

Chaque journée commencera par une série d'échauffements. Un travail de percussion corporelle , de danse, d'appuie au sol, de transfère de poids, de dissociation et de coordination physique avec Mickaël Papazof. Puis des échauffements pour créer les conditions du jeu clownesque.
Le Corps: L'état de jeu (les 7 tensions)
La silhouette, la marche, les tics, la rythmique.
Regard public/regard sur soi
Les obsessions
Puis nous entrerons dans la construction de numéros clownesque à partir d'improvisations.
Le prétexte/ l'obstacle/ la résolution.
Le prétexte d'entrée : il vient nous présenter un numéro de cirque, une danse, un texte, une conférence, un morceau de musique.....
L'obstacle interne/ externe.
La résolution: Le bide/ Le triomphe
travail de Duo/Trio
Rapport hiérarchique . Le clown blanc/Le clown rouge.
Travail de chœur.

Supports fournis aux stagiaires

Cf Fiche Lieu "Description Le Bas Chemin"

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

Il n'y a pas de méthode d'évaluation commune à tous les stagiaires. Selon leur personnalité, leur sensibilité, leur expérience du clown, la façon ainsi que l'espace temps pour atteindre les objectifs ne seront pas les mêmes. Au cours du stage et selon ce qu'il s'y déroule, chaque stagiaire est invité par les formateurs à évaluer son ressenti, ce qu'il attend de plus, ce qu'il souhaite. Les formateurs lui font des retours sur son travail afin d'ajuster au mieux l'enseignement. Enfin, à l'issue du stage, la dernière demi-journée est consacrée à des rendez-vous individuels pour faire le point sur les objectifs atteints afin de leur conseiller des formations complémentaires ou des axes de travail personnalisés.

Formateurs

Nathalie Tarlet Comédienne Clown, metteur en scène

Mickaël Papazof Artiste Musicien - percussions corporelles