Revenir à la liste

L'ESPACE SCENARIO FORMATION — ECRIRE SON SCENARIO

Mots-clés associés : Intermittents techniciens cinéma et audiovisuel - 03 - ecriture, réalisation

Publié le 06/06/2019 — Produit n° 99311 — Code interne : A

Une formation pour accompagner l’écriture de votre scénario de court ou de long-métrage pour le cinéma, pour éclairer et préserver votre vision du film, la traduire en images, reconnaître et maîtriser son univers personnel, en apprécier et ressentir l’architecture et les rythmes...

Informations générales

Identification du stage

:

Tout réalisateur, tout technicien et plus généralement toute personne souhaitant connaître, acquérir ou approfondir différentes techniques d’écriture, d'adaptation d'un projet de long ou de court métrage destiné au cinéma.

:

Expérience de réalisation et d’écriture et connaissance de l’économie, des techniques cinématographiques et audiovisuelles, évaluées par le responsable de la formation.

:

Cette formation professionnelle vous propose, en vous appuyant sur le développement de votre projet, d'aborder l'écriture du film sous plusieurs aspects (scénographie générale, analyse systémique, perception de l’espace) en plus de la seule dramaturgie, de découvrir et maîtriser une pratique personnelle qui s'adapte le mieux à votre univers et à votre projet dans la perspective de sa réalisation.

La formation vous permet :
- de maîtriser la composition de l’intrigue d’un film de court ou de long métrage,
- de donner leur juste stature aux différents personnages dans leurs relations interpersonnelles, d’aborder la scénographie générale qui permet de relier l’écriture à la réalisation,
- de comprendre comment le décor et l'espace du film entrent en résonance avec les sentiments et les sensations que les personnages éprouvent,
- d'apprendre à maîtriser le rythme de l’écriture en fonction du mouvement du film,
- de structurer les scènes et la mise en scène qui en découle en établissant les descriptions en fonction de la sensation que le spectateur doit éprouver,
- de superposer les actions et de travailler en profondeur, du proche au lointain, du souligné à l'estompé,
- enfin de pouvoir défendre efficacement votre projet.

  • Du 28/10/2019 au 13/12/2019
    Réf. Afdas : 1930630

190h (35 jours - 27.0h/semaine)
PARIS 10 (Ile-de-France)
5 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Franck FERNANDES — 0615363686
contact@lespacescenario.com
www.lespacescenario.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Première semaine
Lors de la première semaine, les participants saisissent la force intrinsèque du projet qu’ils entendent développer, le contenu de l’histoire qui s’accorde avec le rythme du film et son espace. Ils dessinent plusieurs schémas figurant les personnages, les lieux, une ligne d’évènements qui représente la cohérence d’ensemble du film à venir.

Deuxième semaine
Lors de la deuxième semaine, les participants composent le contenu de l’intrigue, tracent le schéma des relations entre les personnages et l’évolution qu’ils éprouvent dans l’espace du film. Ils élaborent les différentes lignes narratives. Ils répartissent les tensions narratives en fonction de l’ambiance et de l’espace, tout au long du film.

Troisième semaine
Lors de la troisième semaine, l’auteur-réalisateur reconnaît la tension dramatique propre au genre qu’il développe à l’intérieur de son scénario, qu’il s’agisse d’une comédie, d’une tragédie, d’une épopée ou d’un drame, en comprenant ce qui le caractérise. Ainsi, il peut percevoir la cohérence des tensions dramatiques qu’il construit.

Quatrième semaine
Lors de la quatrième semaine, le participant construit sur une partie du film l’enchaînement des scènes, il aborde pour chacune d’elles l’armature de l’espace, les perspectives, l’éclairage, ce que ressentent les personnages. Il saisit de l’une à l’autre la continuité des rythmes et de la narration, il traduit dans l’espace de la scène l’intensité dramatique et maîtrise sa mise-en-scène.

Cinquième et sixième semaine
Lors de la cinquième puis de la sixième semaine, le participant installe la continuité dialoguée, en gardant à l’esprit la vision d’ensemble du film. Il préserve dans ses dialogues les règles de communication entre chacun des personnages, leur système relationnel et l’apparence qu’ils donnent d’eux-mêmes. Il choisit pour ses descriptions ce qui rend la sensation la plus proche de ce qu’il veut transmettre.

Septième semaine
Lors de la septième semaine, l’auteur a pour objet de défendre son projet, et traduit son engagement à travers la note d’intention. Il sait dégager à travers le résumé ce qui fait l’axe principal de sa narration sans oublier de traduire à travers elle l’ambiance qui l’enveloppe. Il sait valoriser ses choix et leur pertinence.

Planning d'une journée type

Le déroulement du stage alterne de façon équilibrée :

- A travers un certain nombre de documents et d’extraits de films, la découverte de questions pratiques qui permettent à l'auteur réalisateur d’assurer son jugement : la dramaturgie à travers l’analyse de ce que représente la tragédie, la comédie, l’épopée, le drame et le mélodrame, l’expression de l’espace, à quoi s’ajoutent des méthodes nouvelles : l’orchestration des personnages à travers l'analyse systémique appliquée au scénario, la scénographie générale appliquée à la mise en scène cinématographique, la relation du film à l’époque qu’il évoque et à notre propre époque.

Pratique : les participants présentent quotidiennement l'état d'avancement du projet et recherchent avec le formateur les meilleures méthodes de résolution des incohérences narratives ou de mise-en-scène. Le formateur guide l’auteur-réalisateur et éclaire chacun des points qui lui sont soumis en lui permettant, concrètement, d'appréhender la matière des enjeux narratifs et esthétiques du projet qu’il soumet.

Supports fournis aux stagiaires

• Supports fournis aux stagiaires :
Différents documents concernant l’analyse systémique, la scénographie générale appliquée au cinéma, la dramaturgie, ainsi que des extraits de scénarios divers comme exemples.

• Moyens techniques à la disposition des stagiaires :
Projecteur de diapositives pour l’analyse de l’image et de peintures, un projecteur vidéo sur grand écran, un lecteur de DVD pour visionner des extraits de séquences filmées.

1 stagiaires par poste de travail

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

Les stagiaires rendent des travaux tout au long de la formation. Ils développent un projet personnel qui sert de support à l’itinéraire pédagogique. Ces différents travaux (schémas de structure, lignes d’intrigues superposées ou non, scènes et dialogues rédigés), sont évalués en fonction de la cohérence de l’ensemble de la présentation et de son lien avec leur projet professionnel, de leur capacité à synthétiser cette présentation, à acquérir une autonomie par rapport au développement de ce projet et la qualité rédactionnelle des scènes.

Plusieurs heures sont consacrées à des entretiens individuels : il s’agit de mettre en valeur la dimension personnelle du travail de scénarisation et permettre à chacun des stagiaires de se réapproprier son univers, sa manière de voir hors du groupe.

Formateurs

Fernandes Franck Scénariste - Réalisateur - Formateur