Accéder à la liste complète des stages conventionnés

RAMDAM UN CENTRE D'ART — La Danse de l'Acteur

Mots-clés associés : Intermittents artistes hors musiciens - danse / chorégraphie

Publié le 07/05/2019 — Produit n° 223393 — Code interne : A

Ce stage a pour objectif :
- de former des artistes interprètes, danseurs, comédiens ou circassiens, à travers la technique, l’improvisation et la composition chorégraphique, parties intégrantes de la danse contemporaine,
- de découvrir et de développer des nouvelles qualités de mouvement,
- d’acquérir une présence de corps enrichie.

Informations générales

Identification du stage

:

Danseurs, chorégraphes, circassiens et comédiens.

:

Tout artiste professionnel concerné par la musicalité et la théâtralité du mouvement dansé.

:

Objectif pédagogique :
- prendre conscience des habitudes corporelles dans lesquelles les interprètes s’enferment parfois à travers la danse contemporaine, la technique « release » et les méthodes somatiques
- apprendre à reconnaître et à répertorier au long du stage, ses résistances mentales et corporelles à travers l’observation de soi et d’autrui.
- expérimenter les variations et changements de poids sur les appuis entre le parallèle et l'en-dehors dans une musicalité définie.
- développer l’apprentissage et acquérir la mémorisation à partir des enchaînements proposés (travail au sol, debout, à la barre classique, sur des déplacements, traversées et diagonales).
- approfondir, par l'improvisation à partir de consignes précises, les connexions en termes d’espace, d’énergie, de la qualité de présence, la musicalité du mouvement, la tessiture de sa voix, la composition chorégraphique, son imagination, le lâcher prise, la maîtrise de ses gestes et mouvements.
- trouver l’esthétique dansée appropriée dans chaque thématique proposé soit, à partir de la musique, soit à travers l’image, le texte, la sculpture.
- savoir être dans soi et donner à voir aux autres, l’impact de chaque partie de son corps dans une totale unité corporelle.

  • Du 22/10/2019 au 26/10/2019
    Réf. Afdas : 1930486

30h
SAINTE FOY LES LYON (Auvergne-Rhône-Alpes)
10 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Sally Poulin — 04 78 59 62 62
contact@ramdamcda.org
www.ramdamcda.org

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Ce stage est organisé autour de deux axes : l’un s'appuie sur la structure et l’habilité du corps, l’autre, sur l’expérience et l’intention dans le mouvement chorégraphié et improvisé. Le mouvement se transforme ainsi en un lieu habité pour développer un « savoir être » plutôt qu’un « savoir faire ».
La traversée des fondamentaux, la conscience des habitudes de coordination, la « physiqualité » des mots, le placement du souffle et le rythme de la parole, la musicalité des mouvements, la mémorisation des pas et des déplacements sont quelques uns des outils abordés lors de ce stage.

Anna Rodriguez et Nicolas Mège travailleront en simultané pendant certains temps du stage proposé.
Anna Rodriguez s'appuiera sur l'intégration fonctionnelle pour la mise en route des corps. Elle proposera des exercices pour aborder la fluidité, la conscience, les richesses du mouvement, la présence et musicalité des interprètes. Chaque matinée se terminera par le travail sur un enchaînement chorégraphique composé en direct pour le groupe de stagiaires dirigé par Anna Rodriguez et accompagné par l’improvisateur Nicolas Mège. Cet accompagnement musical entend souligner le travail sur la qualité du mouvement et l'écoute du groupe.
Les deux formateurs feront travailler les stagiaires à partir de jeux sur la voix, le corps, la musicalité et l'écoute du son du violon joué en direct et d'autres supports sonores.


Mardi 22 octobre :
10:00-11:00 Présentation des intervenants et du travail proposé aux stagiaires. Prise de contact à travers des jeux de réactivité, donner et recevoir avec les yeux, les mains, les bras, le dos. Jouer autour des sons à partir de sa voix, des impacts sur son corps, des différents points et positions dans l’espace.

11:00-12:00 Travail au sol : conscience de la respiration, légèreté et lourdeur des membres. Mécanique osseuse : alignement, horizontalité, appuis, principes pour engendrer le mouvement juste et sans effort.

12:00-12:30 1er module de l'enchaînement chorégraphique, tenant en compte du niveau et des connaissances en danse des stagiaires. Ce travail est une composition dansée partant du sol jusqu’à la position debout à mémoriser. Il se compose au fur et à mesure des séances, il est accompagné par le musicien Nicolas Mège.

14:00-16:00 Échauffement et préparation du corps par l'émission vocale, travail sur le souffle, disponibilité des résonateurs, le relâché. Cercle d'improvisation collective mettant en jeux le corps en lien avec les sons. Développement d'une oreille commune et sensibilisation de chacun au rôle qu'il doit jouer pour le développement d'un « entendre » collectif. Proposition vers la musicalité du mouvement dansé menée par Nicolas Mège supervisée par Anna Rodríguez.

16:00-17h30 Acquisition du contre appui nécessaire aux changements de directions.
Expérience au niveau de la lecture du mouvement en termes d'espace, d'énergie, d'initiation propre au mouvement. Le stagiaire devra se référer le moins possible à des positions connues ou des formes déjà apprises. Proposions guidées par Anna Rodríguez, accompagnées musicalement par Nicolas Mège.

Mercredi 23 octobre :
10:00-11:00 Éveil corporel au sol à partir de différents points vecteurs de mouvement; mise en disponibilité et concentration à travers l’intégration fonctionnelle.

11:00-12:00 Travail technique sur des exercices à la barre classique (adapté aux artistes contemporains) la conscience de la fluidité et de la solidité à partir de la colonne vertébrale, du repositionnement du dos et du sternum, sacrum et omoplates. La conscience de ses bras, appuis, directions, intentions... (épaules, coudes, poignées). La conscience de ses pieds, chevilles, genoux. La mobilité et équilibre du bassin.

12:00-12:30 2ème module de l’enchaînement chorégraphique. Travail sur les qualités de variations et changements de poids suite aux exercices sur le contre-appui du mardi 22 octobre.

14:00-16:00 Travail de composition instantanée par petits groupes. Construire ensemble un fragment dont on ignore tout à l'avance. Exercices faisant appel à des contraintes spatiales et temporelles pour libérer la réactivité et aiguiser l'être à soi et aux autres. Mise en jeux de matières corporelle et verbale au service d'une dramaturgie immédiate, musicale et commune.

16:00-17h30 Prendre conscience des connexions en termes d'espace, d'énergie tout en travaillant la qualité de présence à partir d'exercices d'improvisation dansée et musicale, seul ou en groupe guidé par la voix et l'écoute du son du violon joué en direct.


Jeudi 24 octobre :
10:00-11:00 Éveil corporel au sol à partir de différents points vecteurs ; mise en disponibilité et concentration à travers l’intégration fonctionnelle.

11:00-12:00 Travail au sol : conscience de la respiration, légèreté et lourdeur de ses membres. Mécanique osseuse : alignement, horizontalité, appuis, principes pour engendrer le mouvement juste et sans effort. Qualités de déplacement au sol : spirales, flexions, supinations, pronations.

12:00-12:30 3ème module de l’enchaînement chorégraphique. Travail sur l'évolution spatiale par des changements directionnels et dynamiques suite aux exercices tournés vers la prise d'espace développés mercredi 23 octobre.

14:00-16:00 Expérimentation du langage comme une matière physique et sonore à partir de la matière issue de la poésie de Christophe Tarkos : ses densités, couleurs, rythmicité, sa prolifération. Longueur des voyelles, percussions des consonnes. Porter devant soi, être traversé, être en résonance avec les mots. Création de formes de solo, duo, trio qui puisent leur essence dans ces matières poétiques.

16:00-17h30 Travail sur le placement et la mémorisation de pas et la coordination. Prise de tout l’espace pour aborder les appuis sur le mur, au sol (pousser - repousser), les déplacements (détentes et dynamiques). Composition d'une phrase chorégraphique guidée par Anna Rodríguez, accompagnement musical et sonore Nicolas Mège, sur des phrases telles que :
M’enraciner dans l’eau.
M’enraciner dans les soupirs.
M’enraciner dans la fumée, dans les nuages.
M’enraciner dans des milliers de petites bulles.
M’enraciner dans les regards.

Vendredi 25 octobre :
10:00-11:00 Éveil corporel au sol à partir de différents points vecteurs; mise en disponibilité et concentration à travers l’intégration fonctionnelle.

11:00-12:00 Retour à la barre pour consolider le travail technique : continuer à acquérir la conscience de la fluidité et de la solidité à partir de la colonne vertébrale, du positionnement juste et clair du dos et du sternum, du sacrum et des omoplates. La prise de conscience et la mobilité des bras, la détente des épaules, la tenue des coudes, l’expression des poignets et des mains. L’ancrage de ses pieds au sol, la mobilité de ses chevilles, le placement de ses genoux. Danse avec le centrage du bassin et la notion d’équilibre et son contraire.

12:00-12:30 4ème module de l’enchaînement chorégraphique. Focus sur la musicalité du mouvement.

14:00-16:00  Exercices sur la mémoire. L'interprète ; danseur, comédien, circassien compose souvent à partir des images, sensation vécues ou passées dont il n'a gardé que quelques traces en mémoire. Quel chemin emprunter pour aller chercher et exprimer à travers son corps ce bagage social et culturel qu’il porte en lui ? Comment l’inviter à créer de façon instantanée avec la matière de ses oublis ? Quels paramètres choisissons-nous de remettre en jeu et comment ? L’acuité juste et profonde de ses mouvements, nous empêchera de fabriquer le mouvement avec des idées préétablies. Cette acuité sera acquise grâce au travail de concentration sur soi et sur le monde, qui permettra de développer une meilleure connaissance de son corps et ses mobilités. Nous chercherons à mieux respirer et à mieux contrôler ainsi ses impulsions. Le travail sur la concentration nous approchera de la simplicité du geste, la précision du mouvement, la clarté d’une parole pour mieux donner à entendre aux autres.

16:00-17h30 Formation sur la composition chorégraphique : après avoir été guidés par Anna Rodríguez jeudi 24 octobre, les stagiaires développeront un 1er travail de composition instantanée à partir de l’improvisation musicale de Nicolas Mège et de phrases littéraires.

Samedi 26 octobre :
10:00-11:00 Éveil corporel au sol à partir de différents points vecteurs; mise en disponibilité et concentration à travers l’intégration fonctionnelle.

11:00-12:00 Travail au sol : conscience de la respiration, légèreté et lourdeur de ses membres. Mécanique osseuse : alignement, horizontalité, appuis, principes pour engendrer le mouvement juste et sans effort. Qualités de déplacement au sol : spirales, flexions, supinations, pronations. Accompagnement sonore Nicolas Mège.

12:00-12:30 5ème et dernier module de l’enchaînement chorégraphique. Travail sur l'adaptation du corps au mouvement et sur le développement de la maîtrise de ses qualités physiques pour aller vers la réalisation d'un geste « parfait ».

14:00-16:00 2ème partie du travail de composition instantanée. En petits groupes, les stagiaires construiront de manière plus autonome un fragment à partir d'images : photos, peintures, ainsi que de courts textes, de sons, de contraintes spatiales ou de situations théâtrales. Ils mettront en jeux des matières corporelles et verbales au service d'une dramaturgie immédiate et intuitive. Il s'agit de permettre aux stagiaires de libérer leur réactivité et d'aiguiser leur présence.

16:00-17h30 Formation aux paramètres d’expression musicale pour acquérir la qualité interprétative : chant intérieur, phrasé, couleurs de sa voix, volumes, espaces de la voix, intentions, matières sonores et rythmiques au service de la mise en œuvre d'une présence, l'apparition d'un geste, d'un mouvement, d'un mot ou une parole possible.

Samedi 05 mars :
10:00-10:30 Éveil corporel au sol à partir de différents points vecteurs ; mise en disponibilité et concentration à travers l’intégration fonctionnelle.

10:30-11:30 Travail technique sur la conscience de la fluidité et de la solidité du corps à partir d'exercices à la barre classique sur la colonne vertébrale, le re-positionnement du dos et du sternum, sacrum et omoplates. L'accent est mis sur la conscience de ses bras, les appuis, les directions, les intentions... (épaules, coudes, poignées). La conscience de ses pieds, chevilles, genoux et la mobilité du bassin. Accompagnement sonore Nicolas Mège

11:30-12:30 Restitution - présentation aux 2 formateurs, de l’enchaînement chorégraphique travaillé depuis le début du stage. Les stagiaires danseront la totalité de l’enchaînement en solo, duo, trio, face à face, dans différentes directions et vitesses possibles à partir du travail sur les qualités, les énergies, les dynamiques, les changements de directions, orientations et niveaux mené au cours de la semaine de stage. Il s'agira d'évaluer l’acquisition et la maîtrise de chaque phrasé, ainsi que l'autonomie qualitative et interprétative de chacun des stagiaires. Nicolas Mège proposera un accompagnement sonore et vocal avec l’intervention d’autres stagiaires improvisant avec celui-ci en direct et à l’unisson.

14:00-16:30 Les formateurs transmettront un bilan final écrit aux stagiaires. Suite à la lecture du bilan et ce que ça aura été constaté pour chacun pendant la durée du stage, il sera proposé aux stagiaires de partager et revisiter les propositions déjà improvisés ou proposés en alternant les groupes de travail. Ce temps permettra de vérifier le degré d’engagement avec lequel les stagiaires danseront, d'éprouver leur acquisition d’un meilleur contrôle sur soi, de constater l’autonomie du mouvement par rapport à la musique, l’imagination, l’ancrage, la présence.

16 :30-17:30 Temps d'expression collective pour permettre aux stagiaires de s’exprimer à tour de rôle pour analyser et échanger sur leurs expériences avec le reste du groupe. Vérifier sa capacité à la générosité envers les autres, l’enthousiasme au partage et à l’échange.
Conclusion sur la notion du donner et recevoir développé tout au long du stage par les différents outils chorégraphiques et musicaux transmis par Anna Rodriguez et Nicolas Mège.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Ce stage est conçu pour un groupe mixte composé de danseurs, circassiens et comédiens : il s'adresse à des personnes dont les compétences et sensibilités sont complémentaires afin de créer des dynamiques d'expérimentations (duos, trios, chœur).
Anna Rodriguez est sollicitée pour proposer son expérience de travail chorégraphique lors d’un temps de formation à ramdam, accompagnée du musicien Nicolas Mège.
Grâce à leurs expériences artistiques et regards croisés, ils permettront aux stagiaires d’approfondir leur qualité d’interprète en pratiquant divers outils pédagogique propres à la danse contemporaine : technique « release » Feldenkrais et Body-Mind Centering®.

Mode de transmission : propositions verbales et gestuelles, co-construction avec les interprètes de situations nouvelles de perception et d’action, personnalisation, structuration de groupe modulaire, imprégnation, répétition.

Mode d'acquisition : mémorisation, expérimentation, imagination, créativité, recherche collective et individuelle, responsabilisation, autonomie.

Supports fournis aux stagiaires

Textes distribués aux stagiaires : poèmes de Christophe Tarkos, extraits de textes de Botho Strauss et Xavier Durringer).
Musique diffusée pendant la formation : morceaux de Thelonius Monk, Archie Shepp, John Coltrane, Gérard Grisey, John Cage, Lucas Fragin
.
Moyens techniques mis à disposition des stagiaires : plateau du grand studio de ramdam (plancher de danse sur double lambourdage en châtaigner clair de 240m2 / 20m d’ouverture x 12m), système de diffusion sonore amplifié, micros, barres de danse, gradins, loge, douches...

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

La présence des stagiaires est suivie grâce à une fiche de présence.

Tout au long du stage, des bilans hebdomadaires à chaud sont mis en places avec les formateurs (rythme, méthode pédagogique, contenu, satisfaction globale...). Les stagiaires seront amenés régulièrement à présenter des travaux et mettre en pratique leurs nouvelles connaissances. Un suivi des compétences acquises en cours de formation permettra aux formateurs de réorienter le travail sur les points plus difficilement acquis.
Les stagiaires seront également amenés à rédiger un bilan-questionnaire à froid sur le stage, grâce à une grille développée en lien avec les formateurs, sur les compétences visées, celles acquises, et les méthodes pédagogiques.

Formateurs

Nicolas Mège musicien, comédien

Anna Rodriguez Chorégraphe, metteur en scène