Accéder à la liste complète des stages conventionnés

ARTA — GEORGES BIGOT - SUR LE FIL DU TEXTE : L’ART DE L’ACTEUR, LE JEU

Mots-clés associés : Intermittents artistes hors musiciens - perfectionnement

Publié le 06/05/2019 — Produit n° 225354 — Code interne : A

A partir de sa grande expérience d'acteur, George Bigot propose la transmission d'une pratique fondée sur plusieurs questionnements : qu’est-ce qu’un personnage ? Quel est le chemin qui mène l’acteur ou l’actrice au personnage ? Comment d’autre part, faire résonner les écritures par la transposition du jeu, dans une relation avec les spectateurs.

Informations générales

Identification du stage

:

Acteurs, danseurs, performeurs, chorégraphes, metteurs en scène

:

Artistes ayant eu des expériences professionnelles dans leur domaine.
Les sélections des participants seront faites selon les critères suivants : sur présentation d’une lettre de motivation et d’un dossier de présentation du parcours artistique du candidat, entretiens avec chaque postulant accompagnés de la présentation sur le plateau du studio d’un travail scénique de quelques minutes.

:

"Traduire en corps le texte nécessite de la pratique. Et quelque chose de cette expérience peut se transmettre. Telle est mon intention.
Qu’est-ce qu’un personnage ? Quel est le chemin qui mène l’acteur ou l’actrice au personnage ?
Nous devons sans cesse nous reposer ces questions.
Comment d’autre part, faire résonner les écritures par la transposition du jeu, dans une relation avec les spectateurs, et qu’il y ait un quatrième mur ou non.
Pour tenter d’y répondre, nous mettrons en regard l’écriture de William Shakespeare et celle d’Hélène Cixous.
Notre but est de répondre aux problématiques posés aux acteurs quand ils abordent un texte contemporain ou non, pour leur éviter trois écueils fréquents, celui de se réfugier dans les mots, celui de se cantonner dans une extériorisation purement formelle, ou encore celui de s’installer dans le confort peu exigeant de la convention."

Georges Bigot

  • Du 02/12/2019 au 20/12/2019
    Réf. Afdas : 1930458

90h (15 jours - 30.0h/semaine)
PARIS 12 (Ile-de-France)
12 stagiaires


Financement à 100% par l'Afdas pour les publics recevables. Dans la limite des budgets disponibles.


Lucia BENSASSON — 0143982061
arta@artacartoucherie.com
www.artacartoucherie.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

"Mon expérience d’homme de théâtre, ma passion, mon engagement au service de cet art, m’ont amené à jouer, à diriger des acteurs, à mettre en scène des pièces de théâtre, à transmettre, à vivre des aventures humaines et artistiques très intenses à travers le monde.

« Ce qui n’est pas donné est perdu » disait le Père Ceyrac, depuis les camps de réfugiés cambodgiens en Thaïlande. Cette phrase m’a porté pendant les nombreux mois de répétitions, puis de représentations de L’histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk Roi du Cambodge d’Hélène Cixous. A l’époque j’y avais rajouté et ceci pour m’aider spécifiquement dans mon travail d’acteur : « tout ce qui n’est pas reçu et aussi perdu ». Ce fut la clef qui me donna accès à l’écriture d’Hélène Cixous et à ce que l’on nomme la « création du personnage » de S.A.R, le Roi Norodom Sihanouk : recevoir.

Quand Jean-François Dusigne et Lucia Bensasson m’ont proposé de diriger un stage à l’Arta, je leur ai tout de suite répondu « oui », car je ressens plus particulièrement en ce moment l’importance de transmettre, de restituer ce qui m’a été offert, ce qui m’a été donné.

C’est dans ce sens que j’orienterai mon travail, pour, avec et au service des acteurs.

Un échanges entre artistes au cours duquel les clefs qui m’ont ouvert les portes de la pratique du jeu d’acteur serviront de premières bases de travail pour tenter de répondre à la question brûlante : qu’est ce que veut dire jouer aujourd’hui ?

J’ajoute sciemment à acteur le concret du mot « créateur, car dans les méandres du monde théâtral d’aujourd’hui, je ne trouve pas mieux, pour définir l’exigence de ce qui est pour moi l’art de l’acteur.

J’aimerais offrir à chacun un véritable champ d’exploration artistique et poétique, à partir de ses propres visions et vérités.

De même que les musiciens, les danseurs font quotidiennement leurs gammes, de même notre journée commencera par un échauffement corporel collectif, afin de bien se préparer pour aborder sereinement, au présent, le travail de création qui s’annonce.

D’abord, un temps d’étirements musculaires, basé sur des techniques de respirations et de mouvements empruntés au Yoga, puis un échauffement libre, plus dynamique en fonction des desiderata de chacun.

Le travail de l’acteurs ne pouvant, à de rares exceptions se pratiquer seul, nous cultiverons donc, un esprit d’échange et de rencontre grâce à des jeux et des improvisations, qui solliciteront chez chacun l’engagement du corps, de la voix et surtout de l’imagination.

Puis nous mettrons en pratique tous ces préparatifs, à travers des improvisations dansées, d’abord seul, puis de façon chorale afin d’explorer concrètement la relation avec le partenaire essentiel : le
public.

Une fois, toutes ces étapes accomplies, nous nous lancerons à l’abordage du plateau en présence de tous les participants. Certains seront acteurs sur scène tandis que les autres formeront un premier public à qui incombera par sa présence, le travail du spectateur.

Nous mettrons en regard l’écriture de William Shakespeare et celle d’Hélène Cixous.

Nous travaillerons donc des scènes de :

- Voile Noire Voile Blanche, pièce inédite d’Hélène Cixous

- Macbeth de William Shakespeare

- La scène des adieux entre la Reine et le Roi et celle de ’assassinat du Roi dans Richard II de William Shakeaspeare.

- La scène du cauchemar de Clarence dans Richard III de William Shakespeare

Après un temps de lecture des scènes, suivra un temps d’échanges entre les acteurs. Par petits groupes cooptés au préalable pour les besoins de la scène, ils se mettront d’accord sur une proposition de travail, une vision de la scène. Ils leur sera accordé un temps nécessaire à la préparation de la scène avec les moyens du bord : costumes, maquillages, accessoires, musiques etc…

Le travail sur scène pourra se pratiquer soit avec le texte à la main, soit avec le texte mémorisé, à condition de ne rien avoir fixé au préalable, de sorte à rester entièrement disponible aux propositions qui naîtront du plateau dans l’échange avec les partenaires et le public.

Planning d'une journée type

10h30 – 12h30 : échauffement, jeux, improvisations dansées, temps de préparation

12h30 – 14h00 : pause

14h00 – 18h00 : travail d'acteur

Horaires : lundi - mardi - mercredi de 10h30 à 18h00 avec une heure et demi de pause; jeudi et vendredi de 12h30 à 19h30 avec une heure de pause.

Supports fournis aux stagiaires

STUDIO PRATIQUE DE 150 M2, avec vestiaire de 10 m2
Plancher flottant en chêne
Studio équipé :
- Son: une mixette, un lecteur CD, câblage, deux enceintes, une enceinte bluetooth, le tout en ordre de marche.
- Lumière: rampe, 6 projecteurs et régie
- projecteur-vidéo, écran, équipement photo,
- miroir, rideaux, tapis de danse, tapis d’acrobatie, tapis de gymnastique,
- masques traditionnels (commedia dell’arte, balinais, japonais),
- bâtons, épées, balles
- accessoires, tables, chaises, praticables,
- costumes
- tambours et percussions

SALLE D’ACCUEIL, d’étude et de documentation de 130 m2 :
avec piano mi-queue, bibliothèque et vidéothèque sur les arts de la scène à travers le monde, avec photocopieuse.

EQUIPEMENT DE RESTAURATION :
- Couverts, assiettes, verres,
- Thé, café
- Frigo, evier, 2 micro-ondes,

SANITAIRES :
2 wc, 2 douches

Évaluation pédagogique en fin de parcours.

a) En amont du stage :
sur présentation d’une lettre de motivation et d’un dossier de présentation du parcours artistique du candidat, entretiens avec chaque postulant accompagnés de la présentation sur le plateau du studio d’un travail scénique suivi de retours critiques et d’échange, pouvant donner lieu à une première ébauche d’accompagnement et de direction d’acteur.

b) Au cours du stage, analyses et retours critiques quotidiens, individuels et collectifs.

c) A l’issue du stage :
- présentation finale le dernier jour, avec possibilité d’ouverture publique, des esquisses de travail réalisées.
- Bilan global oral collectif et retours personnalisés avec chacun
- Bilan global écrit rédigé par les intervenants-formateurs
- Remise à chaque participant d’une attestation de stage

Formateurs

Georges Bigot Acteur, metteur en scène