Revenir à la liste

INSTITUT NATIONAL AUDIOVISUEL BRY SUR MARNE — IDS-AV24-5-Comment financer une production audiovisuelle ?

Publié le 21/06/2021 — Produit n° 002506

: AUDIOVISUEL - CINEMAADMINISTRATION-GESTION-DROIT AUDIO VISUELGESTION DE PRODUCTION AUDIOVISUELLE PRODUCTION CINEMA ET AUDIOVISUELLE

Objectif de la formation
- Utiliser les outils de financement de production ou coproduction audiovisuelle.

Objectifs opérationnels
- Comprendre les métiers du producteur délégué et du distributeur et la circulation des flux financiers,
- Identifier les rôles de chacun dans le financement d’une production ou coproduction audiovisuelle,

Informations générales

Profil professionnel des stagiaires


Intermittents (Techniciens du cinéma et de l’audiovisuel)

:
AUDIOVISUEL, CINÉMA

:

Aucun.

Identification du stage

:

Producteurs, responsables de production, réalisateurs, administrateurs de production, chargés de programmes de chaînes de télévision.

:
Plan de développement des compétences

:

Objectif de la formation
- Utiliser les outils de financement de production ou coproduction audiovisuelle.

Objectifs opérationnels
- Comprendre les métiers du producteur délégué et du distributeur et la circulation des flux financiers,
- Identifier les rôles de chacun dans le financement d’une production ou coproduction audiovisuelle,
- Définir un plan de financement de projet de production ou coproduction audiovisuelle,
- Appliquer des méthodes de prospection de financement, - - Préparer le montage financier d’une production ou coproduction audiovisuelle.

Durée de la formation : 35 heures


Ludovic AMBROSIO — 01 49 83 20 64
lambrosio@ina.fr
www.ina-expert.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

Jours 1 et 2 (14 heures)
Le cadre de travail du producteur délégué:
-Son rôle et les responsabilités éditoriales, financières, contractuelles et juridiques,
-La gestion de trésorerie dans un plan de financement,
Les différents partenaires du plan de financement:
-Les apports institutionnels et territoriaux,
-Le Fonds de soutien audiovisuel(FSA) du CNC,
-Les aides des sociétés de répartition de droits –Procirep Angoa, etc.
-Les diffuseurs nationaux et leurs apports en part antenne ou part coproducteur,-Les diffuseurs régionaux,
-Le crédit d’impôt.

Jour 3 (7 heures)
Étude de cas en coproduction internationale de docufiction:
-Les aides internationales et européennes (Media),
-Les diffuseurs à l’international,
-Le coproducteur étranger,
-Les parts de recettes pour les coproducteurs:
définition des pourcentages, les couloirs de récupération, les exploitations suivant les territoires.

Jour 4 (7 heures)
Les attentes du diffuseur en fiction TV:
-Les lignes éditoriales des diffuseurs en fiction (exemple d’Arte France),
-Les contrats de coproductions proposés par les diffuseurs
-Les droits de diffusion: territoires, durée, nombre de multi-diffusion, exploitation web, etc.,

Jour 5 matin (3 heures ½)
Les attentes du diffuseur en documentaire TV (exemple de France Télévisions):
-Les lignes éditoriales des diffuseurs en documentaire,
-Les contrats de coproductions proposés par les diffuseurs
-Les droits de diffusion: territoires, durée, nombre de multi-diffusion, exploitation web, etc.,

Jour 5 après-midi (3 heures ½)
Les financements participatifs:
-Les nouveaux types de financements,
-La définition d’une nouvelle politique de communication et de financement,
-La gestion des remontées de recettes et leur intégration à un plan de financement.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Exposés.
Deux cas pratiques seront proposés : l'un sur la fiction, l'autre sur le documentaire.

Supports et ressources fournis aux stagiaires

Salle de cours

Niveau visé après la formation

AUTRE