Revenir à la liste

LA POUDRIERE ECOLE DU FILM D'ANIMATION — IDS-AV26-1-Écrire pour une série d'animation

Publié le 11/06/2021 — Produit n° 002473

: AUDIOVISUEL - CINEMAECRITURE - REALISATION AUDIOVISUEL LE CINEMACONCEPTION - ECRITURE AUDIOVISUELLE CINEMA ECRITURE DE FICTION AUDIOVISUELLE CINEMA

Les spécificités et enjeux de l’écriture pour la série d’animation ; la collaboration avec un directeur d’écriture et un réalisateur ; et l’expérimentation d’une approche technique où la construction de la narration utilise les possibilités visuelles à des fins dramaturgiques.

Informations générales

Profil professionnel des stagiaires


Intermittents (Techniciens du cinéma et de l’audiovisuel)

:
AUDIOVISUEL, CINÉMA

:

Justifier d’une expérience professionnelle dans l’animation (séries, courts ou longs métrages) et présenter des travaux :
- Auteurs littéraires : au minimum un scénario complet et un dossier de projet de série en écriture ; et éventuellement textes pour des ouvrages jeunesse.
- Auteurs graphiques : dossier de travaux illustrant leur univers graphique : recherches personnages et décors, travail du cadre pour un film ou pour des illustrations… et un dossier de projet de série en écriture.

Identification du stage

:

Scénariste
Auteur littéraire
Auteur graphique
Réalisateur

:
Plan de développement des compétences

:

A la fin de la formation, le stagiaire sera capable de :
- Identifier les spécificités et enjeux de l’écriture pour la série d’animation : genre, public cible, format.
- Utiliser une méthodologie originale d’écriture à la fois narrative et visuelle.
- Expérimenter une nouvelle approche technique où la construction du scénario intègre les possibilités visuelles spécifiques à l’animation.
- Collaborer avec un directeur d’écriture et un réalisateur et construire une narration (épisodes de série).
- Utiliser les outils du graphisme à des fins dramaturgiques.

Durée de la formation : 70 heures


TENINGE Annick — 04 75 82 08 08
contact@poudriere.eu
www.poudriere.eu

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

SEMAINE 1 :

Jours 1 et 2
Rencontre, installation, présentation du programme et des intervenants par le directeur des études.
- Apports théoriques sur l’écriture scénaristique pour la série d’animation : genre, cible, format...
Analyse de séries existantes.
- Mise en situation : présentation par les stagiaires de leur projet de série au groupe et à l’intervenant (scénariste-directrice d’écriture) ; Analyse réflexive du stagiaire sur son projet, en fonction des aspects théoriques déjà vus ; Retour du groupe et de l’intervenant.

Jours 3 et 4
L’écriture d’un épisode se construit scène par scène. La méthodologie de travail porte sur trois scènes clés qui suivent la progression narrative. Cette partie de la formation est coanimée par un scénariste et un réalisateur, présents ensemble sur toute la durée (jours 3 à 8).

Les stagiaires travaillent en duos associant auteurs graphiques et auteurs littéraires de façon à reproduire le tandem scénariste-réalisateur. Ces duos changent à chaque type de mise en situation (écriture d’une scène).

Écriture d’une scène d’exposition à partir de contraintes données : thématique, personnage… les stagiaires doivent imaginer une scène d’introduction.
- Illustration des contraintes par le visionnage et l’analyse de scènes de films existants
- La scène posée dans son 1er jet : création par le biais de l’écrit ou du dessin.
- Dialogue entre les membres de chaque duo : passage de l’écrit au graphisme et du graphisme à l’écrit pour affiner et affirmer les choix de mise en scène.

L’apport de l’autre regard graphique/scénaristique doit permettre de retravailler cette première version de la scène, de trouver sa force et sa logique, de l’améliorer.

Évaluation formative : Présentation de la scène au groupe et aux intervenants : projection des images clés de la scène et lecture synchronisée du scénario. Retour des intervenants sur : la démarche intellectuelle et créative de fabrication de la scène ; le respect des contraintes et leur impact sur la créativité.

Jour 5
Écriture d’une scène de conflit (1ère journée) : A partir de contraintes données : lieu, objet… les stagiaires doivent imaginer une scène de conflit.
- Illustration des contraintes par le visionnage et l’analyse de scènes de films existants
- La scène créée par le biais de l’écrit et du dessin
- Dialogue entre les membres de chaque duo : passage de l’écrit au graphisme et du graphisme à l’écrit pour caractériser le conflit

SEMAINE 2 :

Jour 6
Écriture d’une scène de conflit (2e journée) :
Suite des productions en duo : retravail sur la première version de la scène à partir de l’apport de l’autre regard graphique/scénaristique pour produire la version finale.
Évaluation formative : Présentation de la scène au groupe et aux intervenants : projection des images clés de la scène et lecture synchronisée du scénario.
Retour des intervenants sur : la démarche intellectuelle et créative de fabrication de la scène ; le respect des contraintes et leur impact sur la créativité.

Jours 7 et 8
Écriture d’une scène de résolution :
A partir de contraintes données les stagiaires doivent imaginer une scène de résolution.
- Illustration des contraintes par le visionnage et l’analyse de scènes de films existants
- La scène créée par le biais de l’écrit et du dessin
- Dialogue entre les membres de chaque duo : passage de l’écrit au graphisme et du graphisme à l’écrit pour imaginer une résolution cohérente.

Évaluation formative :
Présentation de la scène au groupe et aux intervenants : projection des images clés de la scène et lecture synchronisée du scénario.
Retour des intervenants sur : la démarche intellectuelle et créative de fabrication de la scène ; le respect des contraintes et leur impact sur la créativité.
Bilan global (stagiaires et intervenants) sur le travail d’écriture des trois scènes.

Jours 9 et 10
Mise en application à partir des projets personnels des stagiaires :
Création de nouveaux duos qui appliquent à leurs projets les expériences d’écriture de scène réalisées les jours précédents :
Chaque stagiaire sera alternativement consultant sur le projet d’un autre (1 jour) et bénéficiaire de conseil sur son propre projet (1 jour). Sous le regard de l’intervenante (scénariste-directrice d’écriture), qui est intervenue les jours 1 et 2 et connait donc les projets des stagiaires.

Évaluation certificative :
Elle est réalisée par la dernière intervenante qui prend en compte :
-Les évaluations formatives réalisées par la scénariste et le réalisateur pour l’écriture en duo des 3 scènes clés
-Ses observations réalisées dans le cadre de l’application à leur propre projet des acquis des 2 semaines de formation.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Méthodes pédagogiques :
La formation est axée sur des exercices d'écriture de scènes, écriture à la fois graphique et scénaristique. Travailler à l’échelle de la scène offre l’intérêt :
- de multiplier les exercices et règles du jeu en confrontant ainsi de manière variée les approches graphiques et scénaristiques.
- de s’exercer à utiliser les outils du graphisme et de l’écriture narrative à des fins dramaturgiques.
- d’éprouver la dynamique du travail par couches dans cette interaction entre scénario et graphisme pour améliorer son projet.
La méthode pédagogique utilisée repose donc sur des mises en situation réelle et sur une dynamique de projet.

La formation offre une approche innovante de l’écriture pour le film d’animation : les productions se font en duo de façon à reproduire le tandem scénariste-réalisateur.
L’enjeu du travail collaboratif entre scénaristes et réalisateurs dès la phase de conception des projets est : d'acquérir une méthodologie originale d'écriture scénaristique ; d'être en capacité de renforcer la construction narrative de films basés sur un univers graphique ; d'intégrer dans un scénario les possibilités visuelles de l’animation, grâce à un travail simultané sur l'écriture narrative (scénario) et visuelle (graphisme, mise en scène).

La taille du groupe (8 participants maximum) permet d’assurer le suivi individuel et personnalisé de chacun. Elle permet des échanges approfondis entre participants et formateurs-intervenants, facilite une posture réflexive et contribue à la création d’une dynamique de groupe.

Modalités d’évaluation (en amont, en cours, à l’issue de la formation, etc.) :
Plusieurs modalités d’évaluation sont déployées tout au long du parcours de l’apprenant :
- En amont de la formation, une évaluation initiale (positionnement)
- Des évaluations formatives : Chaque exercice fait l'objet d'une présentation/restitution devant les formateurs et l'ensemble des stagiaires, pour analyse et évaluation. Sont notamment analysées l’originalité du point de vue et la pertinence des choix de mise en scène par rapport aux intentions.
- Une évaluation finale certificative
Elle est réalisée par la dernières intervenante et le directeur des études qui prennent également en compte les évaluations formatives réalisées par la scénariste et le réalisateur.

Validation de la formation :
A l’issue de la formation le stagiaire reçoit une attestation de suivi de formation.

Supports et ressources fournis aux stagiaires

Moyens pédagogiques :
Les supports pédagogiques sont fournis sous format .doc, .ppt., .pdf. Ils sont remis à chacun des participants. Ils sont également disponibles sur un drive durant toute la durée de la formation.

Ressources complémentaires :
Une page dédiée est prévue sur le site de l’organisme pour permettre aux stagiaires d’accéder à des ressources complémentaires : extraits de scénarii et bibles littéraires de séries d’animation) ; liens vers des sites ressources.

Moyens techniques :
Matériel : Chaque stagiaire aura à sa disposition un ordinateur et une tablette graphique fournis par La Poudrière. La salle où se déroulera la formation est équipée d’un vidéo projecteur pour la projection des supports pédagogiques. Elle est suffisamment vaste pour permettre le respect de la distanciation physique entre les stagiaires.

Niveau visé après la formation

AUTRE

Sessions

Auvergne-Rhône-Alpes

Du 10/01/2022 au 21/01/2022
26500 - BOURG LES VALENCE