Revenir à la liste

AGECIF — IDS-2-2-Diffuser et promouvoir son propre projet artistique ou culturel

Publié le 21/06/2021 — Produit n° 002495

: SPECTACLE VIVANT - ADMINISTRATION CULTURELLESTATUT COMMUNICATION ARTISTE INTER PRETECOMMUNICATION PROMOTION ARTISTE INTERPRETE COMMUNICATION PROMOTION ARTISTE INTERPRETE

A la fin de la formation, le stagiaire sera capable de :
Identifier son public,
Repérer les sources de financement,
Identifier les réseaux de diffusion et comprendre leurs spécificités,
Elaborer une stratégie de diffusion et la planifier,
Présenter le projet à l’écrit et à l’oral et construire un argumentaire de vente.

Informations générales

Profil professionnel des stagiaires


Intermittents (Techniciens du cinéma et de l’audiovisuel, Artistes musiciens, Artistes interprètes (hors musiciens), Techniciens du spectacle vivant)

:
AUDIOVISUEL, CINÉMA

:

Pas de prérequis spécifiques si ce ne sont des requis de niveau global et de positionnement professionnel qui sont analysés lors des entretiens de sélection des candidats.
En amont : Toute inscription nécessite un entretien préalable par téléphone afin de valider si il y a une adéquation entre le niveau et les objectifs de formation des participants et les objectifs pédagogiques de l'AGECIF.

Identification du stage

:
Formation ouverte et à distance

:

Intermittents du spectacle et artistes-auteurs porteurs de projets artistiques ou culturels.

:
Plan de développement des compétences

:

A la fin de la formation, le stagiaire sera capable de :
Identifier son public,
Repérer les sources de financement,
Identifier les réseaux de diffusion et comprendre leurs spécificités,
Elaborer une stratégie de diffusion et la planifier,
Présenter le projet à l’écrit et à l’oral et construire un argumentaire de vente.

Durée de la formation : 35 heures


FLORIO — 01 48 87 58 24
accueil@agecif.com
www.agecif.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

1ères et 2ème demi-journée
– Le projet et ses financements –
Véronique Ray, François Lozet ou Olivier Stora.

Introduction de la formation :
présentations mutuelles du formateur et des participants,
proposition du cadre de travail,
recueil des attentes, enjeux et besoins des participants,
présentation des objectifs, déroulé, formes et phases de la formation.

Positionner le projet artistique :
la singularité du parcours artistique,
la compréhension du contexte.

Repérer les sources de financements :
les aides des sociétés civiles,
les subventions,
les autres financements,
les modes d’intervention.

3ème et 4ème demi-journée
– La stratégie de diffusion –
Véronique Ray, François Lozet ou Olivier Stora.

Repérer les publics les diffuseurs et les acheteurs :
les publics,
les scènes,
les lieux,
les festivals,
les diffuseurs privés,
les logiques d’intervention.

Elaborer une stratégie de diffusion et de vente :
la définition des objectifs,
l'identification des réseaux,
la compréhension des enjeux,
le ciblage des diffuseurs.

5ème et 6ème demi-journée
– Les outils pour la promotion –
Véronique Ray, François Lozet ou Olivier Stora.

Améliorer les outils de présentation du projet :
l'identification des points clés,
le fond et la forme,
l'analyse de dossiers,
la parole autour du projet.

7ème et 8ème demi-journée
– L’argumentation et la présentation –
Jorge Aisenberg ou Marie-Josèphe Dargent.

Comprendre les logiques et les principes d'élaboration :
définir ses objectifs,
mettre les destinataires au centre de ses préoccupations,
analyser les attentes et les enjeux des destinataires,
définir un angle,
associer des images,
ancrer dans son époque,
créer une émotion.

Structurer ses phrases et ses idées :
distinguer l'essentiel du superflu,
synchroniser son discours avec les modes de raisonnement de ses interlocuteurs,
adapter son vocabulaire à ses interlocuteurs,
donner du rythme à sa présentation,
élaborer des phrases simples et courtes,
recentrer sur ses objectifs initiaux.

Utiliser le pitch avec aisance :
exercer son influence à l'écrit,
passionner à l'oral.

Choisir le style de son intervention :
créer des canevas en fonction des situations,
manier l'humour et le suspens,
interagir et questionner son auditoire.

9ème et 10ème demi-journée
– La mise en situation –
Jorge Aisenberg ou Marie-Josèphe Dargent.

Se mettre en situation :
s’exercer à l'écrit,
tester des modes opératoires,
utiliser des trames et modèles,
s’exercer à l’oral,
profiter du regard de l'autre,
apprendre de ses expériences,
gérer son stress.

Intégrer l'interlocuteur ou l'auditoire :
répondre aux questions,
valoriser les propos de son interlocuteur,
laisser la parole,
créer des respirations.

Evaluation des acquis :
tests et quizz,
questions et réponses,

Bilan de la formation :
les acquis, une idée forte, une bonne pratique,
les points de vigilance,
les pistes pour continuer à progresser.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

La progression pédagogique de cette formation suit la démarche de développement de projet. Les participants expérimentent et se familiarisent avec les étapes qu’ils retrouvent en situation professionnelle.
Cette formation combine des apports théoriques et des travaux en sous-groupes. Elle laisse une large place aux échanges et aux partages et au retours d’expériences et à l’analyse des pratiques.
La formation se déroule en classe virtuelle synchrone. La classe virtuelle se déroule en visioconférence. Ce n’est pas de la FOAD. Les contenus et les méthodes pédagogiques sont pratiquement identiques aux formations en présence. Les échanges en sous-groupes sont fréquents. Il y a peu d’activités pédagogiques à effectuer seul.
Les sessions sont programmées à date fixe comme les sessions en présence. Les séances se déroulent à raison d’une demi-journée par jour, de 3,5 heures, rythmées par deux pauses brèves. Les demi-journées ne se succèdent pas forcément tous les jours. La formation peut se dérouler sur 3 à 4 semaines. Ce séquencement permet une alternance favorable à l’ancrage et aux acquisitions. L’accueil se fait 15 minutes avant chaque séance avec l’ouverture de la salle virtuelle par le formateur. Pour faciliter les échanges les groupes sont limités en nombre. Les temps de travail et de pause favorisent la mise en place de relations informelles entre les participants et avec le formateur. Les participants et le formateur possèdent leurs coordonnées respectives, méls, téléphones, messageries instantanées, pour communiquer entre eux.
Apports de connaissances théoriques, exercices pratiques, analyses de pratiques, jeux de rôles, recherches d’informations, participation importante des stagiaires.

les 20, 21, 22, 23, 24, 27, 28, 29, 30 septembre et 1er octobre 2021 de 09H30 à 13H00.

les 20 décembre 2021, 19, 20, 21, 24, 25, 26, 27, 28 et 31 janvier 2022 de 14H00 à 17H30.

Supports et ressources fournis aux stagiaires

Webographies, textes, exemples de documents, Dès leur inscription et plusieurs semaines après la fin de la formation, les stagiaires bénéficient d’un accès à un espace numérique, lieu d'échanges entre eux et le formateur ou la formatrice. Cet espace permet une relation pédagogique dans la durée : avant, pour se préparer, pendant, pour travailler et après la formation, pour élaborer, appliquer et enrichir les acquis. C’est aussi un lieu d’échanges entre l’équipe de l’AGECIF et les stagiaires. La formation est en classe virtuelle. L’AGECIF utilise la version professionnelle Zoom-Education. S’inscrire à une formation n’occasionne aucun frais supplémentaire d’abonnement pour le stagiaire. Dès l’inscription, un tutoriel est envoyé au futur stagiaire avec les coordonnées d’un référent AGECIF qui répond dans la journée, en cas de difficultés de connexion. 48 heures avant le stage le lien de la salle est envoyé aux participants par le formateur avec un mot de bienvenue.
Pour participer, il est nécessaire d’avoir un ordinateur relié à Internet avec micro, haut-parleur et webcam. Deux écrans peuvent être un plus.

Niveau visé après la formation

AUTRE

Sessions

A distance

Du 20/12/2021 au 31/01/2022
. - 100% A DISTANCE