CENTRE FORMATION SECURITE INC — FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

Publié le 04/01/2021 — Produit n° 000368

: SECURITE - SECOURISMESECURITE - SECOURISMEPREVENTION RISQUES-SECOURISME SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL - SST

 Apprendre les gestes de secours afin d’intervenir sur une situation d’accident ou d’incidence

Informations générales

Profil professionnel des stagiaires

:
AUDIOVISUEL, CINÉMA, DIVERS, ÉDITION, SPORT, GOLF, HOTELLERIE DE PLEIN AIR, PRESSE, LOISIRS, AGENCE DE MANNEQUINS, ORGANISME DE TOURISME, PUBLICITÉ, SPECTACLE, TELECOM, CASINO

Identification du stage

:

FORMATION SST
Validation : Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail de l’INRS

Durée de la formation en centre : 14 heures
Durée de la formation : Durée du stage : 14 heures
stagiaires

Lieu de réalisation
  • 54460 LIVERDUN


LE DAIN Fabienne — 03 83 24 56 00
cfsisarl@orange.fr
www.cfsi-sarl.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

1. LE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

• Les accidents du travail dans l’établissement ou dans la profession
• Intérêt de la prévention des risques professionnels
• Qu’est-ce qu’un Sauveteur Secouriste du Travail ?
Son rôle dans l’entreprise et en dehors de l’entreprise,

2. RECHERCHER LES RISQUES PERSISTANTS POUR PROTEGER

• Reconnaître, sans s’exposer soi-même, les dangers persistants éventuels qui menacent la victime de l’accident et/ou son environnement
• Supprimer ou isoler le risque ou soustraire la victime au risque sans s’exposer soi-même

Cas particulier : la sirène

3. De « PROTEGER » à « PREVENIR »

Cette séquence met en évidence la similitude des compétences attendues aussi bien en matière de protection qu’en matière de prévention des accidents du travail. Elle doit permettre la translation de la formation à l’action protégée vers l’action prévenir. La mise en application de cette démarche est continue tout au long de la formation et plus particulièrement dans les cas simulés.
Le Sauveteur Secouriste du Travail doit être capable :
Repérer, Supprimer ou isoler des dangers, dans la limite de son champ de compétence, de son autonomie et dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention.
4. EXAMINER LA VICTIME ET FAIRE ALERTER

Examiner la (les) victime(s) avant et pour la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir.

5. De « FAIRE ALERTER » à « INFORMER »

La mise en application de cette démarche est aussi continue tout au long de la formation et plus particulièrement dans les cas simulés. Elle permet de mettre en évidence les compétences attendues du Sauveteur Secouriste du Travail aussi bien en matière d’alerte des secours en cas d’accident du travail qu’en matière de transmission de l’information dans l’entreprise.





Le Sauveteur Secouriste du Travail doit être capable de :
Rendre compte sur les dangers identifiés et sur les actions éventuellement mises en œuvre à son responsable hiérarchique et/ou le(s) personne(s) chargée(s) de prévention dans l’entreprise.

6. SECOURIR

Effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des) victime(s).

a) La victime saigne abondamment
b) La victime s’étouffe
c) La victime répond, elle se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux
d) La victime répond, elle se plaint de brûlures
e) La victime répond, elle se plaint d’une douleur qui empêche certains mouvements
f) La victime répond, elle se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment
g) La victime ne répond pas, elle respire
h) La victime ne répond pas, elle ne respire pas :
• Réanimation cardio-pulmonaire et utilisation du défibrillateur automatisé externe (D.A.E) chez l’adulte,
• Réanimation cardio-pulmonaire et utilisation du défibrillateur automatisé externe (D.A.E) chez l’enfant
• Réanimation cardio-pulmonaire chez le nourrisson


7. EVALUATION

L’évaluation est normée et devient un outil d’aide à la décision qui doit permettre de certifier si un stagiaire a les compétences en vue d’une action citoyenne de premier secours à la victime. Le certificat de compétence est délivré aux personnes qui ont participé à la formation dans son intégralité. Les critères d’évaluation utilisée pour cette validation sont ceux définis par l4INRS dans le référentiel de la formation SST.

8. SITUATIONS INHERENTES AUX RISQUES SPECIFIQUES

Le contenu de ce thème et le temps éventuellement nécessaire au-delà des 12 heures sont laissés à l’initiative du médecin du travail.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

METHODE PEDAGOGIQUES
Exposés participatif
Questionnement
Brainstorming
Recherche de situations dangereuses
Echanges autour d’expériences vécues
Démonstration et phases d’apprentissage
Présentation du matériel
Mise en place de situations d’accidents ( cas concrets)

Profil des intervenants
Formateur Sécurité/Incendie - CFSI – Liverdun (54)
 Formatrice pour Adulte –Public Pôle Emploi et Entreprises (Moyenne 12 pers)
 Déplacement sur Sites - Entreprises tous secteurs confondus
Titulaire du monitorat SST et PRAP
Titulaire de la qualification de formateur professionnel

Supports et ressources fournis aux stagiaires

MOYENS PEDAGOGIQUES
1 salle équipée pour les cours de secourisme et de Maintien Ergonomique et Manutention (avec matériel pédagogique DAE)
Petit matériel
Tapis de sol
Couverture
Divers matériel de simulation d’accidents
DAE de formation avec accessoires
Pansement compressif
Mannequins RCP et peaux de visage individuelles (adulte, enfant, nourrisson)
Matériel d’entretien des mannequins et accessoires

Niveau visé après la formation

AUTRE