Revenir à la liste

CEFPF — IDS-AI5-1- Diriger, être dirigé : la relation acteur - réalisateur

Publié le 19/07/2021 — Produit n° 002540

: ART DRAMATIQUE-DANSE-AUTRES SPECTACLESMISE EN SCENE DRAMATURGIEMISE EN SCENE DIRECTION D'ACTEURS

Réalisateurs :
- Appréhender les différents styles de jeu.
- Préparer et diriger des comédiens avant et pendant le tournage.

Comédiens :
- Analyser les besoins d’un réalisateur et lui proposer différentes couleurs de jeu.
- Intégrer les différents paramètres techniques d’un tournage (image et son) dans son jeu face à la caméra.

Informations générales

Profil professionnel des stagiaires


Intermittents (Techniciens du cinéma et de l’audiovisuel, Artistes interprètes (hors musiciens))

:
AUDIOVISUEL, CINÉMA, SPECTACLE

:

Expérience professionnelle du jeu (pour les candidats comédiens) ou de réalisation (pour les candidats réalisateurs) évaluée par les responsables pédagogiques du CEFPF sur présentation d’un CV.

Identification du stage

:

POUR LES CANDIDATS REALISATEURS :
- Réalisateurs, metteurs en scène, assistants réalisateurs, coachs d’artistes-interprètes, scripts, directeurs de casting, souhaitant perfectionner leur talent de direction d’acteurs.

POUR LES CANDIDATS COMEDIENS :
- Comédiens souhaitant perfectionner leur pratique professionnelle face à la caméra et apprendre à être dirigé dans le cadre d’une fiction.

:
Plan de développement des compétences

:

A la fin de la formation, le stagiaire sera capable de :
- Adopter un langage commun de travail entre réalisateurs et comédiens en prenant conscience de leurs responsabilités réciproques.

POUR LES REALISATEURS :
- Formuler clairement ses intentions de mise en scène en veillant à adapter sa direction d’acteur au ton du film et en s’attachant toujours à rechercher la "sincérité" de l’interprétation.
- Préparer et diriger ses comédiens en tenant compte des contraintes de tournage (technique, temps, difficulté des séquences) et en instaurant une relation de confiance avec eux.

POUR LES COMEDIENS :
- Adapter et varier son jeu en fonction du film et des intentions du réalisateur.
- S’intégrer à la logique du tournage (ordre de tournage des séquences, retards…) en gérant la continuité émotionnelle de son personnage et en veillant à se placer dans l’espace de l’action en accord avec l’écriture cinématographique (valeur de plan, modulation de la voix, etc…).

Durée de la formation : 140 heures


Christian — 01 40 30 22 35
info@cefpf.com
www.cefpf.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

PARTIE 1 : PREPARATION (70 heures)

Semaine 1 : Introduction à la relation Acteur – Réalisateur

1ère et 2ème journées : Qu’est-ce qu’un acteur ?
Présentation rapide des parcours des stagiaires et des intervenants.
Présentation détaillée du dispositif de la formation et des objectifs à atteindre.
Comment un comédien réussit-il à s’adapter aux choix d’un réalisateur ?
Approche de la direction d’acteurs selon le style de jeu, l’époque et le genre de films.
Analyse du jeu des comédiens à travers des extraits de films français et étrangers.

Le positionnement réciproque de l’acteur et du réalisateur.
La logique de chacun, ses impératifs et ses besoins, se constituer un langage commun.

Exercice pratique : « Dans la peau d’un acteur ».
Chaque stagiaire, autant réalisateur que comédien, interprète le texte (monologue, fable, poème) qu’il lui a été demandé de choisir la semaine précédant le stage.

Cet exercice vise à comprendre les émotions et les enjeux d’un acteur pour répondre aux intentions d’un réalisateur.

3ème, 4ème et 5ème journées : Le casting
Ces exercices sont l’occasion d’effectuer une première approche de la mise en scène. Ils permettent de découvrir les qualités d’un acteur : sa présence, son rythme, son imaginaire, sa sincérité, ses facultés d’adaptation et sa sensibilité. Pour le réalisateur, sont en jeu la clarté et cohérence de son expression, l’analyse et l’essai de différentes possibilités, enfin la prise de conscience des répercutions de ses choix.
Le comédien, lui, s’efforce d’intégrer dans son jeu les indications successives, de suggérer lorsque cela est possible, et de développer ses capacités d’adaptation aux diverses intentions qui lui sont demandées.

Simulations professionnelles : Le casting
Les stagiaires font leur choix parmi les séquences proposées : une même séquence doit être choisie par un réalisateur et un comédien.
Le stagiaire comédien lit sa scène face caméra et répond aux questions du réalisateur (c’est le réalisateur qui assure le cadrage).

A l’issue de chaque audition, une séance de visionnage permet d’analyser les points suivants :

Pour le stagiaire comédien :
Capacité à lire un texte en utilisant un ton naturel, évident et senti.
Capacité à réagir selon les demandes du réalisateur.
Capacité à se présenter face à la caméra et à convaincre un réalisateur.

Pour le stagiaire réalisateur :
Capacité à donner la réplique à un comédien.
Capacité à poser des questions pertinentes au comédien, à lui faire des propositions précises pour l’emmener dans son univers et l’aider à donner le meilleur de lui-même.
Capacité à choisir un cadre et à le faire évoluer tout au long de l’audition.

Enfin, chaque couple comédien – réalisateur tourne à nouveau l’audition en tenant compte des remarques critiques du formateur.

Semaine 2 : Diriger, être dirigé

1ère et 2ème journée : Les bases de la direction d’acteurs : comment se faire comprendre ?

La transmission des intentions de mise en scène : savoir formuler, reformuler, suggérer, s’adapter.
Le rôle du directeur d’acteurs dans la construction d’un personnage :
relier « l’objectif de la scène » avec « l’objectif général » du personnage ; faire comprendre son « passé immédiat ».

La prise de conscience des difficultés d’un comédien à appréhender son rôle et au directeur d’acteurs à transmettre ses intentions.

Exercices pratiques : Jeu et direction d’acteurs
A partir de séquences du répertoire :
les stagiaires réalisateurs apprennent à saisir l’enjeu de leur personnage en veillant à livrer leurs intentions de mise en scène et à expliquer précisément ce qu’ils attendent de leurs comédiens.
Le comédien apprend à poser des questions sur son personnage, à écouter le réalisateur et à lui faire des propositions de jeu.

3ème et 4ème journées : Méthodes des différentes étapes de la direction d’acteurs sur le plateau
Une sélection d’extraits de séquences filmiques issues de l’histoire du cinéma et de la télévision (l’âge d’or du cinéma hollywoodien, la nouvelle vague...) permettent d’approcher différents styles de jeu et méthodes de travail (méthode Renoir, Actors’studio ...).
Les stagiaires se focalisent sur l’utilisation de la grammaire cinématographique ainsi qu’aux contraintes techniques auxquelles ils sont confrontés lors d’un tournage.

Exercices pratiques : Chaque stagiaire réalisateur utilise une des méthodes étudiées pour diriger une séquence avec deux stagiaires comédiens.

5ème journée : Analyse des séquences tournées et retours d’expérience.
A l’issue de chaque tournage, les deux formateurs effectuent un débriefing en présence de l’ensemble du groupe sur la prestation des comédiens et le travail du réalisateur. Toutefois, il s’agit aussi pour les stagiaires de s’interroger sur la méthode utilisée pour parvenir au résultat et des points à améliorer pour les semaines suivantes.

PARTIE 2 : LE TOURNAGE (70 heures)

Semaines 3 et 4 : Le tournage : échanges et complicité

La deuxième partie de la formation est consacrée aux rapports réalisateur-comédiens sur le plateau. Ils sont complexes et changeants ; il existe une multitude de méthodes toujours au service d’une esthétique selon le genre du projet.
La première semaine, chaque réalisateur tourne deux séquences, auxquelles sont associés des comédiens différents. Le tournage de ces premières séquences vise à mettre en application les connaissances apprises lors de la partie 1, dite de Préparation.
La deuxième semaine, les comédiens et réalisateurs, tout en tenant compte des remarques du coordinateur, consolident de manière incrémentielle, leurs acquis en tournant à nouveau leurs séquences.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Organisation pédagogique :
Les stagiaires disposent d’un temps limité pour préparer la séquence qu’ils ont choisi de tourner.
Les réalisateurs étudient leur séquence et proposent aux comédiens un style de mise en scène qui leur permet de construire leur personnage et de définir leurs enjeux.
Chaque jour, un réalisateur et deux comédiens tournent ; pendant ce temps, le reste du groupe contribue à l’organisation logistique et technique du tournage.

Les 3 formateurs sensibilisent les stagiaires à l’incidence dramatique du découpage technique. Une importance particulière est accordée à la qualité de la communication entre comédiens et réalisateurs, au rythme et à leurs capacités à s’adapter aux contraintes des tournages proposés.

A l’issue de chaque tournage, les stagiaires effectuent un bilan face aux intervenants et réfléchissent ensemble aux actions correctives à mener pour progresser lors des tournages de la dernière semaine.

Validation finale pour l’obtention du CP-FFP
Bilan de la formation :
Après une séance de visionnage des séquences, un jury accompagné du coordinateur pédagogique et de la formatrice comédienne s’entretiennent avec chaque équipe pour analyser et mesurer les progrès accomplis tout au long de la formation.

Première semaine : exercices pratiques – Simulation professionnelle
Deuxième semaine : cours théoriques – exercices pratiques
Troisième et Quatrième semaines : simulations professionnelles

Supports et ressources fournis aux stagiaires

Première et deuxième semaines : salle équipée d’un vidéoprojecteur,
Matériel technique léger (caméra, projecteur mandarine).
Troisième et Quatrième semaines : Matériel technique image (caméra/lumière/ son professionnels loués chez un prestataire technique professionnel).

Niveau visé après la formation

MASTER 2, DESS, DEA, INGENIEUR, DOCTORAT, ECOLE DE COMMERCE

Sessions

Ile-de-France

Du 04/10/2021 au 29/10/2021
75020 - PARIS
Du 06/12/2021 au 14/01/2022
75020 - PARIS
Du 07/03/2022 au 01/04/2022
75020 - PARIS