Revenir à la liste

CEFPF — IDS-AV25-3- Atelier d'écriture de scénario

Publié le 19/07/2021 — Produit n° 002550

: AUDIOVISUEL - CINEMAECRITURE - REALISATION AUDIOVISUEL LE CINEMACONCEPTION - ECRITURE AUDIOVISUELLE CINEMA ECRITURE DE SCENARIO AUDIOVISUEL CINEMA

- Mettre en pratique les codes de la dramaturgie.
- Développer un projet de fiction en tenant compte du travail de la lumière, la temporalité du film, la notion d’espace.
- Comprendre les caractéristiques de l’adaptation d’une œuvre littéraire tant dans la forme que dans le cadre juridique.

Informations générales

Profil professionnel des stagiaires


Intermittents (Techniciens du cinéma et de l’audiovisuel)

:
AUDIOVISUEL, CINÉMA

:

- Connaissance des bases de la dramaturgie
- CV
- Avoir un projet de scénario à développer (résumé d’une page)

Identification du stage

:

scénaristes, documentaristes, auteurs-réalisateurs, écrivains, metteurs en scène et à toute personne souhaitant se lancer dans l’écriture d’un scénario de fiction (court, moyen, long métrage, téléfilm).

:
Plan de développement des compétences

:

A la fin de la formation, le stagiaire sera capable de :

- Structurer un récit à partir d’une idée de fiction originale avec une maitrise de l’ensemble des outils utilisés en dramaturgie (intrigue, structure, caractérisation…).
- Ecrire un synopsis (10 à 20 pages) ou un traitement de long métrage ou de téléfilm (20 à 40 pages) ou le scénario (continuité dialoguée) d’un court-métrage de fiction.
- Envisager le décor et l'espace d’un film comme des éléments déterminants dans l’élaboration de la ‟biographie émotionnelle” d’un personnage.
- Prendre conscience de la place du spectateur notamment à travers l’utilisation de la grammaire cinématographique et de l’ambiance sonore dans l’écriture de son récit.
- Connaître les étapes d’adaptation d’une œuvre littéraire d’un point de vue artistique et juridique.

Durée de la formation : 140 heures


Christian — 01 40 30 22 35
info@cefpf.com
www.cefpf.com

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

PREMIER MOIS : Émergence du Projet (56 heures)

Première semaine :

1er Jour : Séance de travail collectif

Analyse globale du projet
9h-30 – 13h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Il s’agit dans un premier temps d’évaluer les ressources et les pistes de développement proposées pour chaque projet, à savoir :
- Interroger la genèse des projets et identifier les intentions de l’auteur.
- Détecter le potentiel du projet et diagnostiquer ses atouts et ses failles.
- Déterminer le genre choisi en fonction du sujet.
- Proposer des pistes de réécriture et établir une stratégie efficace pour le développement du projet.

La coordinatrice pédagogique est aussi amenée à préciser avec chacun des stagiaires les éléments fondamentaux de son sujet, soit :
- Le point de vue de l’auteur.
- Le choix du genre.
- La nature de l’enjeu.
- Le thème.
- La structure dramatique.
- Le choix du contexte.
- Le potentiel du sujet aujourd’hui.
- L’impact sur le public.
- Les ressources du sujet en fonction du développement envisagé.

La relation Auteur - Producteur
14h-30 – 17h30 – Intervenants : Irène CAMARGO DE STAAL
Aissa DJABRI
Le coût des mots :
Comment un producteur évalue-t-il un scénario ?
Ecrire pour être lu par des décideurs (producteurs, diffuseurs…)
Rythme du scénario et durée du film

2ème Jour : Séance de travail collectif

Analyse du marché : Prise de conscience des réalités
9h-30 – 13h30 – Intervenants : Irène CAMARGO DE STAAL -Daniel CHABANNES
Ecrire un scénario requiert temps, technique et énergie. Aussi est-il essentiel d’avoir conscience, dès le début de l’écriture d’un projet, des réalités, des attentes et des enjeux du secteur.
Lors de cette intervention croisée, les stagiaires présentent dans les grandes lignes, leurs projets devant un distributeur/ Producteur, auquel ils peuvent poser des questions générales (quand faire lire ? À quelle étape ? A qui ? Comment savoir quand un projet est susceptible d’être déposé aux guichets de financement ? Quelles sont les lignes éditoriales des chaînes, plate-forme, distributeurs…), ainsi que des questions plus spécifiques (quel type de producteur/chaîne/distributeur pour tel projet ?).
Quelles sont les attentes des distributeurs ? Comment s’organisent les comités de lecture ? Sur quels critères les scénarios reçus sont-ils évalués ? Autant de questions qui permettront aux stagiaires de développer leur projet en ayant une connaissance plus précise du marché et du circuit de production/distribution des films.

Présentation des fonctionnalités du logiciel SCRIVENER
14h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Mise en place d’une méthodologie de travail et intervention sur l’objet scénario et les différentes étapes de travail du scénariste.
Le scénario est un document de base pour la recherche de financement. C’est aussi un outil commun à tous les postes, indispensable à tous les maillons de la chaîne. C’est un donc un support multi-fonctions qui doit servir à tout le monde (producteur, réalisateur, chef opérateur, comédiens, techniciens, monteur…). Aussi faut-il faut savoir le lire, le décrypter et le présenter.
La coordinatrice pédagogique fera l’inventaire des différentes étapes de travail et des documents nécessaires à l’élaboration d’un scénario (pitch, squelette, note d’intention, note de production, synopsis, traitement, séquencier, scène-à-scène, fiches personnages, continuité dialoguée…), en se basant sur des dossiers de production de scénarios existants.

Deuxième semaine :

1er Jour : Séance de travail collectif
La note d’intention
9h-30 – 17h30 – Intervenant : Philippe BARRIERE
Lecture collective et analyse des notes d’intention des stagiaires. Celles-ci doivent nous éclairer sur la genèse du projet, le lien entre l’auteur et le film, son point de vue, les partis-pris formels et narratifs, le thème, les personnages, le genre et les influences ou les inspirations de l’auteur.

2ème Jour : Séance de coaching individuel
Chaque projet a ses points forts, ses points faibles, ses difficultés propres, points de blocage. L’accompagnement sur un projet ne ressemble pas à l’accompagnement sur un autre. Chaque film est un prototype et la coordinatrice pédagogique s’efforce de proposer un accompagnement personnalisé, en complément des séances collectives.
Lors de cette première séance de coaching individuel, la coordinatrice pédagogique clarifie de façon précise les intentions de l’auteur, tout en synthétisant et tirant profit des premiers retours sur le texte (retours de l’intervenante, mais aussi du groupe, du distributeur/producteur…). La multiplicité des regards sur le texte offre parfois un contre-point à la subjectivité de l’intervenante, ce qui crée une dynamique intéressante dans cette première phase de développement.

Troisième Semaine :

1er Jour : Séance de travail collectif
Il sera demandé aux stagiaires de rédiger un premier pitch dramatique de leur projet (univers, situation, personnages caractérisés, objectifs/obstacles, conflit central, enjeux, question dramatique). Ainsi qu’un pitch thématique (sens du film à travers le parcours du personnage, point de vue de l’auteur en une ligne). Il s’agit d’une première version de pitch, dont les fondations seront mises à l’épreuve lors de la séance sur les hypothèses dramatiques.

Les spécificités de l'adaptation d'une œuvre littéraire
9h-30 – 13h30 – Intervenant : Philippe BARRIERE
Comment adapter une œuvre : transposer, compléter, créer, sacrifier ?
• Le choix d’un nouveau langage
• Transposition ou adaptation libre
• La relation Auteur, Producteur, Scénariste

Le droit moral
14H30 – 17H30 : Intervenant - Maitre Patrick VILBERT
Les principes du droit d'auteur
Les règles applicables au contrat de cession entre l’auteur et l’éditeur.
Les règles applicables à la cession des droits audiovisuels au producteur (le contrat d’option et le contrat de session)
Les rémunérations

2ème Jour : Séance de travail collectif
Rappels théoriques et cas pratiques
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Exercices pratiques sur la technique du pitch, sur les différents types de structures et genres de récits. La coordinatrice pédagogique s’appuie sur des extraits de films et de scénarios pour approfondir et questionner ces points théoriques.

Quatrième Semaine :

1er Jour : Séance de travail collectif

La lumière, l’essence d’un film
9h-30 – 13h30 – Intervenants : Irène CAMARGO DE STAAL-Frédéric SERVE
Grammaire cinématographique et représentation de l’ambiance d’une scène : à la lecture du scénario, le chef opérateur doit pouvoir, à l’aide des indications, anticiper son travail de lumière, de cadre afin d’investir au mieux les lieux et de rendre compte de l’état émotionnel d’un personnage.

Le son intrinsèque à une action ou à un personnage
14h-30 – 17h30 – Intervenants : Irène CAMARGO DE STAAL - Omar MOULDUIRA
Un film, ce n’est pas seulement une image, un cadre, du montage, mais un art audio-visuel. En ce sens, on se doit d'écrire en tenant compte du son. Pas seulement de la voix off, s’il y en a une. Mais aussi de l’atmosphère sonore, de l’ambiance, de la musique. Cette intervention croisée aura pour but de faire prendre conscience, exemples à l’appui, du travail du son qui est à l’œuvre dès le scénario d’un film.

2ème Jour : Séance de travail collectif

Le décor
9h-30 – 13h30 – Intervenants : Irène CAMARGO DE STAAL- Sébastien DANOS
La représentation de l’espace.
Création du contexte d’une séquence et description caractérisée des décors.
Comment le chef décorateur appréhende-t-il les décors à travers les indications du scénariste ?
Le décor, les objets, les symboles, lorsqu’ils sont bien écrits dans le scénario, peuvent s’avérer de puissants révélateurs de l’état intérieur d’un personnage, de ses conflits et de ses obsessions. Les lieux sont chargés d’imaginaire, de significations, d’images inconscientes. Encore faut-il que l’auteur parvienne à poser ces images, sans être ni trop descriptif, ni trop elliptique. Cette intervention croisée aura pour but, grâce à des exemples concrets à l’appui, de montrer le potentiel et la puissance narrative d’un lieu, d’un décor, d’un univers visuel.

Rappels théoriques et cas pratiques
14h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Rappel pratique sur la caractérisation des personnages, leurs arches narratives, biographies, back stories, sur l’importance du « réseau de personnages » dans un film.
La coordinatrice pédagogique s’appuie sur des extraits de films et de scenarios pour approfondir et questionner ces points théoriques.

DEUXIEME MOIS : Le Développement (28 heures)

Première semaine :

Séance de coaching individuel
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Lors de cette deuxième séance de coaching individuel, les stagiaires présentent leur travail sur les personnages (caractérisation, arches, back-story, fonction dans le récit). Il s’agit d’un travail préparatoire essentiel avant de charpenter le récit et la structure.

Deuxième semaine :

Séance de coaching individuel
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Lors de cette troisième séance de coaching individuel, il est demandé aux stagiaires d’effectuer un premier travail sur le squelette du film et les principaux points de la structure (pivots dramatiques : exposition /incident déclencheur / noeuds dramatiques / mid-point / climax / résolution…) Ce squelette leur de plan, d’ossature pour la rédaction future de leur synopsis/séquencier.

Troisième Semaine :

Séance de coaching Collectif
Hypothèses dramatiques
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Lors de cette séance de coaching collectif, les stagiaires exposent à l’ensemble du groupe le résultat de leur travail préparatoire : pitch dramatique et thématique, squelette et structure V1. Une séance de questions-réponses plus approfondie permet de « tester » les fondations de leurs récits, afin qu’ils puissent se lancer sans crainte dans la rédaction d’un synopsis clair et structuré.

Quatrième Semaine :

Séance de coaching individuel
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Lors de cette quatrième séance de coaching individuel, les stagiaires exposent à l’intervenante un premier synopsis de 6-7 pages (long-métrage) ou de 2-3 pages (court-métrage), ainsi qu’une note d’intention V2. Ils commencent également à travailler leur « moodboard » (décors, inspirations, influences, casting, son/musique…).

TROISIEME MOIS
(28 heures)

Première semaine :

Séance de coaching individuel
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Lors de cette cinquième séance de coaching individuel, les stagiaires présentent, en fonction de l’état de l’avancement de leurs projets, un séquencier détaillé (80 à 100 séquences pour un LM) ou un traitement (20 à 40 pages pour un LM).

Deuxième semaine :

Séance de coaching individuel
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Lors de cette sixième séance de coaching individuel, les stagiaires présentent, en fonction de l’état d’avancement de leurs projets, soit une première version dialoguée de leur film (court-métrage) soit les principales scènes-clés dialoguées (long-métrage). Ces scènes dialoguées sont souvent demandées dans les dossiers de demandes d'aides (CNC,Régions, Bourses…).

Troisième Semaine :

Le Pitch (théorie)
A ce stade, les stagiaires ayant une première version complète de leur dossier (pitch dramatique/thématique, feuille de route, logline, note d’intention, personnages, synopsis, traitement, V1 dialoguée…) sont maintenant en mesure de pitcher leurs projets en détail.

Séance de travail collectif
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Un bon pitch doit faire ressortir les points visuels et les éléments sur lesquels l’auditeur/le lecteur va compatir, avoir peur, rire, réagir. Un bon pitch doit faire ressortir l’urgence du personnage, sa mise en danger, son objectif et les principaux enjeux du récit.

Cette séance leur donne les outils nécessaires pour les entraîner dans cet exercice périlleux qui requiert une certaine technique afin ne pas se noyer dans les détails, respecter le timing, hiérarchiser les informations, savoir poser sa voix, ne pas lire mais connaitre par coeur les grandes lignes de son récit. Pour résumer : captiver son auditoire.

Quatrième Semaine :

Séance de coaching individuel
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Cette séance de coaching individuel permet à la coordinatrice pédagogique d’avoir une vision d’ensemble des documents produits précédemment (synopsis, note d’intention, traitement, dialogues…).
La coordinatrice échange avec le stagiaire sur les principaux axes de réécriture afin que le stagiaire termine la formation en ayant une vision claire de l’état d’avancement de son projet et des prochaines étapes pour pouvoir le présenter à un producteur ou à des institutions.


QUATRIEME MOIS
(28 heures)

Première semaine :

1er Jour : Séance de travail collectif
Les dialogues
9h-30 – 17h30 – Intervenants : Irène CAMARGO DE STAAL -Olivier LEVALLOIS
- Passer d’actions décrites à des scènes jouées et parlées.
- Ecriture de deux séquences par personne

Deuxième semaine :

1er Jour : Séance de coaching individuel
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Cette dernière séance est axée sur la lecture des scènes dialoguées des stagiaires et sur un travail plus précis de réécriture de dialogues.

Troisième Semaine :

Le Pitch (mise en situation)
Par le biais de séances croisés, les stagiaires confrontent leur projet aux remarques des uns et autres. Cette démarche pédagogique est l’occasion d’approfondir la technique abordée tout au long des séances collectives, où chacun établie un diagnostic du projet de l’autre. C’est aussi le moment de mesurer le chemin parcouru depuis le début du stage et d’évaluer si les objectifs fixés sont atteints.

1er Jour : Séance de travail collectif
9h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
Le Pitch (mise en situation) : il s’agit de préparer le passage devant le jury, dans les conditions réelles de l’examen.

Quatrième Semaine :

Présentation des projets face à un jury composé de professionnels en activité

Validation finale pour l’obtention du CP-FFP
9h-30 – 13h30 – Intervenants : Irène CAMARGO DE STAAL - 2 producteurs*
Un jury* accompagné de la coordinatrice pédagogique s’entretiennent individuellement avec les stagiaires pour mesurer leurs capacités à appliquer les outils techniques d’écriture dans leur projet de scénario. Chaque stagiaire présente son projet puis est amené dans un second temps à argumenter ses choix et ses intentions.

Débriefing personnalisé
14h-30 – 17h30 – Intervenante : Irène CAMARGO DE STAAL
La coordinatrice pédagogique effectue un débriefing personnalisé avec les stagiaires afin d’avoir un ressenti de chacun sur leur prestation face au jury.
En outre, la coordinatrice pédagogique conseille les apprenants sur les étapes à venir et établie avec eux une stratégie pour terminer leur projet.

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

La formation s’étale sur 4 mois.
• Le premier (56 heures) avec des approfondissements théoriques puis trois mois de 28 heures de formation comprenant des cours en atelier et des séances de suivi individuel.

Organisation des cours :
• Des cours en atelier
o Des exercices pratiques en atelier permettant aux stagiaires d’approfondir leurs connaissances en dramaturgie et garantissant une plus grande efficacité sur l’écriture de leur projet.
o Des séances de pitch collectif visant à désinhiber les stagiaires à la prise de parole en public et à les sensibiliser à la réception critique de leurs projets.
o Des master-class avec des intervenants ponctuels sur des thèmes reliant l’écriture aux problématiques de production, juridiques et de réalisation.
• Un suivi individuel
o La coordinatrice pédagogique accompagne chaque stagiaire dans le développement de son projet et adapte sa méthode de travail et les objectifs de la formation selon le profil et l’expérience antérieure du stagiaire.
o Un apprentissage au pitch.

Supports et ressources fournis aux stagiaires

Moyens pédagogiques :
- Dossier documentation propre à chaque intervenant.
- Vademecum de la dramaturgie (lexique, glossaire, bibliographie).
- Banque de données de films (français et étrangers).
- Exemples de scénarios et de dossiers de production. (demandes d’aides à l’écriture).

Moyens techniques :
Les stagiaires reçoivent en début de formation :
- Un code d’activation pour le logiciel d’écriture.
- Un lien de connexion à une plateforme collaborative professionnelle d’enseignement répondant aux normes RGPD.

Au CEFPF :
1 ordinateur Mac OS par personne.
1 écran et vidéoprojecteur

Niveau visé après la formation

AUTRE

Sessions

Ile-de-France

Du 04/10/2021 au 01/04/2022
75020 - PARIS
Du 24/01/2022 au 01/07/2022
75020 - PARIS