Revenir à la liste

COURTS ON — IDS-AV27-7-Ecrire un documentaire

Publié le 20/04/2021 — Produit n° 002322

: AUDIOVISUEL - CINEMAECRITURE - REALISATION AUDIOVISUEL LE CINEMACONCEPTION - ECRITURE AUDIOVISUELLE CINEMA ECRITURE DE DOCUMENTAIRE

Écriture documentaire, projet, dossier CNC, source, thématique, personnage.
Développement point de vue, angle, archive.
Sujet, récit, enquête, auteur, docu fiction.
Enquête, portrait, société.
Réalité, traitement.

Informations générales

Profil professionnel des stagiaires


Intermittents (Techniciens du cinéma et de l’audiovisuel)

:
AUDIOVISUEL, CINÉMA

:

Avoir un projet de documentaire

Identification du stage

:
Formation en présentiel

:

Intermittent ou Artiste-auteur ayant un projet d’écriture de documentaire

:

Définir son projet documentaire (taille, intention, thématique, argument, image, son, narration,….)
Développer son point de vue d’auteur
Appliquer les outils de recherche
Définir le type de narration adapté au sujet
- Rédiger un dossier documentaire complet

Durée de la formation : 105 heures


BISSARDON Nicolas — 09 81 24 66 25
nicolas@courts-on.fr
www.courts-on.fr

Informations pédagogiques

Programme pédagogique

PROGRAMME DÉTAILLÉ

Ecrire un documentaire avant de le tourner peut sembler être un exercice difficile, mais il est essentiel pour que l’on comprenne où l’on va et pourquoi.
Il s’agit donc d’apprendre à écrire un documentaire, non pas pour prédéfinir un carcan qui emprisonnerait le tournage, mais pour déterminer ce qu’on va chercher vraiment.

1ère semaine

Jour 1 durée 7h : Définition d’un bon dossier documentaire
Taille, argument, intention, originalité, universalité, timing. Thématique, personnages. Actualité. Image, son.
Narration, introduction, conclusion.
Les erreurs basiques et les autres.
Comment parler de l’idée en une page ?
Les éléments à préciser dès la première page d’un dossier.
Le fond et la forme, être séduisant et être clair.
Exercice : écrire l’idée du documentaire que l’on souhaite réaliser. Les premières lignes.

Jour 2 durée 7h : Développer son point de vue d’auteur
Comment Comment définir son regard ?
Quel est le Quel est le vrai enjeu personnel du documentariste dans ce travail ? Pourquoi Pourquoi et en quoi ce sujet l’intéresse ?
Exercice : l Le jeu des pourquoi : PourquoI voulez-vous faire ce documentaire ? A chaque r A chaque réponse, on répond « pourquoi ?» autant de fois que nécessaire nécessaire.

Jour 3 durée 7h : Les différentes familles de documentaires
Les enquêtes journalistiques.
Les portraits, les films de société, les films de personnages.
La différence avec les grands reportages.

Jour 4 durée 7h : La recherche
Savoir ce que l’on cherche, avec précision.
Séparer le majeur du mineur.
Définir la question centrale du documentaire.
Les choses que l’on veut vraiment obtenir à tout prix. Pourquoi ? Comment trouver des histoires qui permettent d’avoir envie d’en savoir plus ?
Comment trouver des gens à filmer ? Les techniques.
Comment mettre en scène une séquence ?
Quelle place laisser à la réalité ?
Pourquoi « tout préparer » et « rester surpris » peuvent être compatibles ?

Jour 5 durée 7h : Les images d’archives
Les sources, le traitement des images.
Estimer la place des archives et définir leur rôle.

2ème semaine

Jour 1 durée 7h : La question de l’adaptation
Adapter un livre.
Adapter une enquête.
Comment incarner un thème ? Comment trouver une action qui raconte un thème ? Comment définir une « aventure » au travers de laquelle on va pouvoir, par des « situations », en apprendre toujours plus sur le thème qui nous préoccupe ?

Jour 2 durée 7h : Comment choisir et définir ses équipes ?
Le nombre de personnes nécessaires et le rôle de chacun.
Déterminer le nombre de jours de tournage pour les différentes séquences ?

Jours 3 et 4 durée 14h : La note d’intention
A partir d’un projet de film, exprimer qui l’on est et pourquoi ce film nous est nécessaire, et en faire valoir la cohérence par rapport à son parcours personnel et professionnel ? Jusqu’où parler de soi pour être sincère sans être impudique ?
Les différents modèles de note d’intention. Quelle taille ? Quel contenu ? Comment bien commencer ? Comment bien finir ?
Comment parler de son propre regard sur les évènements que l’on va filmer, sur les personnes que l’on va croiser et qui vont devenir des personnages ?
Lecture et analyse de notes d’intention existantes.
Exercice : écriture d’une note d’intention par les participants.
Lecture à voix haute et commentaires.

Jour 5 durée 7h : La réalisation, les dispositifs
Comment parler des choix artistiques ?
Le son, l’image, le rythme, les exemples.
Comment expliquer par l’inverse ? Les anti-modèles.
Comment (et pourquoi) citer les films documentaires que l’on aime ? Comment évoquer les références ?
Qu’est-ce qu’un dispositif ? Les différents dispositifs possibles. Exemple, intérêt, efficacité, visionnaire et commentaires.
Exercice : sur des sujets imposés, trouver des dispositifs qui permettraient de traiter le sujet de manière intéressante.


3ème semaine

Jour 1 durée 7h : La réalisation, originalité
Eléments mineurs et majeurs, comment définir et faire comprendre ce que l’on cherche.
Pourquoi choisir ce personnage ? Originalité du traitement. Originalité de l’angle / de la mise en scène / du récit.
Exercice : écrire un portrait.

Jour 2 durée 7h : La narration, les personnages
Que cherche-t-on ? Collecter des informations ou suivre les aventures de personnages ?
Comment définir un personnage ? Le choisir pour véhiculer une thématique. Les bons et les mauvais personnages. Comment faire évoluer un personnage ? Comment lui trouver une trajectoire (qui le raconte et qui parle de ce que parle le film) ?
Les enjeux des personnages ? Comment les définir et pourquoi sont-ils souvent des prétextes narratifs ?
Comment caractériser les personnages : le mystère et les joies du paradoxe.
Les vrais objectifs du documentaire et les objectifs cachés.
Les différents moteurs : la quête de la vérité (considérée comme une aventure où chaque information emmagasinée nous rapproche de la vérité) ou la quête des personnages ? Ou les deux ?

Jour 3 durée 7h : La narration, l’histoire
Comment raconter une histoire ? La technique des poupées gigognes ou comment atteindre un objectif en passant par différents chemins en même temps.
Les différents niveaux de lecture d’un documentaire.
Les trames narratives les plus visibles et les plus sous-jacentes.
Quelle est la place de l’intervieweur ? Les techniques d’interview. Exemples, visionnage, analyse.
Comment définir sa propre place en tant que réalisateur ?

Jour 4 durée 7h : Le commentaire, la voix off
Comment faire simple : le caractère inaudible des commentaires trop longs ou trop éculés.
Exercice : écrire le premier commentaire du documentaire à réaliser.
L’introduction. La première voix off que l’on entend dans le film.
On doit y retrouver la problématique, l’angle choisi, le personnage principal, une résonance universelle (peu importe a priori le thème traité, le film doit nous intéresser).
Définir les images, les sons qui habillent cette voix.
Lecture à voix haute, comparaison, explication, commentaires.

Jour 5 durée 7h : Le dossier de présentation
Les attentes du CNC.
Comment faire un dossier qui répond aux attentes ?
Comment s’adresser à un diffuseur ?
Comment s’adresser à un producteur ?
Les exemples : un dossier pour le CNC. Un projet pour ARTE. Un séquencier pour TF1.
Exercice : à partir des éléments rédigés tout au long de la formation, finaliser un dossier de présentation de son projet.
Bilan de la formation

Informations complémentaires (méthodologie, ...)

Cours théorique
Exercice de rédaction de dossier

Niveau visé après la formation

AUTRE